Guinée, le cortège funèbre attaqué par les forces armées d’Alpha Condé : 2 nouveaux morts et plusieurs blessés par balles.


Décidément, les extrémistes du RPG et leur milice n’ont plus aucun espoir d’obtenir le changement de Constitution et leur maintien au pouvoir au-delà de 2020.

Mouctar Diallo, leader du parti NFD

Les extrémistes du RPG et leur milice n’ont plus aucun espoir d’obtenir le changement de Constitution et leur maintien au pouvoir au-delà de 2020. Ce qui les rend furieux et mortellement agressifs envers tous ceux qui sont considérés comme obstacle à leur projet. Après la prise en otage des corps des 13 victimes de répression lors des manifestations des 14 et 15 octobre, puis leur refoulement de la chambre froide, obligeant le FNDC à organiser leur enterrement ce lundi 4 novembre 2019. Encore là, les forces ou milices armées du dictateur et de son parti RPG-arc-en-ciel ont attaqué et fait 2 morts et au moins 6 blessés par balles.

A l'heure où nous mettons cet article en ligne, les forces de l'ordre sont entrain d'attaquer le cimétière de Bambeto où les corps ont été conduits pour l'enterrement.

Pour Mouctar Diallo, Ministre d'Alpha Condé, ce sont les manifestants de l'opposition qui se tirent dessus eux-même avec des armes de guerre ! Il ne s'est pas gené de faire pareille déclaration sur des médias en Guinée.

Quand Mouctar était dans l'opposition :

 

Dans le cadre de la répression contre les anti-3ieme mandat, l’Imam de Lambanyi, El hadj Yaya Camara, qui a refusé de prêcher en faveur du 3ieme mandat pour Alpha Condé a été radié de la fonction d’Imam par les autorités. Suivre ses témoignages :

 

Le leader Sidya au sujet des promoteurs du 3ieme mandat :

 

Commentaire de Sadio Barry, Président du Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG) sur sa page facebook :

« Radiation de l'imam de Lambandji pour n'avoir pas soutenu le 3ieme mandat. Qui aurait pensé que le RPG d'Alpha Condé serait-il si monstrueux au pouvoir ? »

Aux dernières nouvelles, Alpha Condé serait bien malade et aurait eu un malaise qui nécessite son évacuation à l'extérieur, la Guinée n'ayant pas d'hôpital pour lui apporter les soins adéquats. Il y a des rumeurs selon lesquelles ils serait déjà évacué, en Allemagne, pour certains, à Paris pour d'autres. Ce qui est confirmé à notre niveau, c'est qu'il est effectivement malade et devrait être évacué. Espérons qu'il reviendra pour répondre de ses actes en Guinée, avant d'aller rôtir en enfer.

 

GUINEEPRESSE.INFO


Imprimer   E-mail
15 novembre 2019
<< Il est temps de passer à la barre supérieure, appeler le peuple dans son ensemble pour demander le départ du dictateur assassin Alpha Condé >>
Encore hier, le peuple a manifesté comme le FNDC l’avait fait savoir depuis une semaine.
Le jeudi 14 novembre 2019, à l’image des autres dates déjà historiques comme celle du 7 novembre, ...
« Si le communiqué de la Ceni nous rassure que toutes ses acquisitions de matériels ont été ...
Partout dans le monde le souci majeur d'un président sortant est beaucoup plus axé sur le bilan ...