Rencontre d’urgence des antennes du FNDC à Bruxelles, le dimanche 23 février 2020

« Comme solution efficace et désormais nécessaire, le FNDC devrait s'associer aux Coordinations nationales pour appeler le peuple à sortir pour demander le départ du président Alpha Condé, triplement coupable de parjure, avant le 1.er mars auquel le président lui-même appelle ses partisans d'attaquer ceux qui sont contre le Référendum ».

« Comme solution efficace et désormais nécessaire, le FNDC devrait s'associer aux Coordinations nationales pour appeler le peuple à sortir pour demander le départ du président Alpha Condé, triplement coupable de parjure, avant le 1.er mars auquel le président lui-même appelle ses partisans d'attaquer ceux qui sont contre le Référendum ».

 

Résolution :

Vu l’état de guerre de fait infligé à notre peuple par Alpha Condé et ses complices et la nécessité d’empêcher le Référendum anticonstitutionnel prévu le 1.er mars 2020, nous différents membres représentants des antennes du FNDC à l’extérieur de la Guinée dont, entre autres, la Belgique, France, Allemagne, Italie, UK, Autriche, Espagne, Pays-Bas, Angola, Maroc, Sénégal, Gabon, Guinée-Bissau etc. nous sommes réunis en urgence hier dimanche 23 février 2020 de 13h à 18h à Bruxelles, pour nous trouver des voies et moyens d’une meilleure communication/collaboration avec la Coordination Nationale du FNDC en Guinée. Cette rencontre a été sanctionnée par le résultat suivant :

1)- Au nom des Guinéens de la diaspora membres et engagés du FNDC, nous adressons nos vifs remerciements aux Sages des trois Coordinations Régionales de la Base Côte, des Haali Pular et de la Forêt pour leur courageuse, louable et patriotique prise de position dans le sens des intérêts supérieurs de la nation guinéenne et de tous ses enfants.

2)- Les différentes représentations du FNDC à la diaspora guinéenne ont décidé les propositions suivantes à la Coordination guinéenne :

Comme solution efficace et désormais nécessaire, le FNDC devrait s'associer aux Coordinations nationales pour appeler le peuple à sortir pour demander le départ du président Alpha Condé, triplement coupable de parjure, avant le 1.er mars auquel le président lui-même appelle ses partisans d'attaquer ceux qui sont contre le Référendum.

3)- Prendre des dispositions à faire signer à tous les partis membres du FNDC que tous les leaders et hauts cadres actuellement complices actifs ou passifs (promoteurs du troisième mandat et partis accompagnant le RPG dans le scrutin anticonstitutionnel en vue) qui ne  démissionneraient pas jusqu’au 28 février à minuit seront considérés et traités comme des personnes coupables de haute trahison de la patrie et définitivement bannis de toute responsabilité politique et publique en Guinée dans l’avenir.

4)- Les Antennes FNDC de la diaspora s’engagent à œuvrer pour une meilleure contribution financière au FNDC Nationale qui fait face à un lourd défi historique sur le terrain avec des centaines de familles endeuillées et de victimes de répressions qui ont besoin d’aide.

5)- Pour facilité la communication et améliorer la collaboration entre le FNDC Nationale en Guinée et les Antennes de la diaspora et pour vulgariser l’implantation de ces Antennes externes du FNDC partout où vivent des Guinéens acquis à l’esprit FNDC, nous représentants des différentes Coordinations du FNDC à la diaspora guinéenne avons décidé de mettre en place un Secrétariat central avec un porte-parole élu pour servir de relais bidirectionnel entre la Coordination nationale du FNDC et les Coordinations pays de la diaspora.

Monsieur Moudjitaba Barry, Coordinateur élu du FNDC-Belgique, sur proposition de la représentation de Grande Bretagne, fut élu à l’unanimité par l’Assemblée des membres responsables FNDC diaspora réunis ce dimanche 23 février à Bruxelles, rue de l’insurrection 90, 1070 Bruxelles.

Etaient représentés à cette assemblée extraordinaire, les FNDC des pays suivants : Sénégal, Belgique, Allemagne, Italie, Grande Bretagne, Pays-Bas, France, ….

Pour l’assemblée qui lui donne mandat de le faire, le Coordinateur du FNDC-Grande Bretagne,

Mamadou Dian Bah

Imprimer   E-mail
23 mai 2020
« J’ai peur que face à Alpha Condé, on ne puisse pas s’en sortir sans utiliser ses propres recettes contre son régime qui est plus têtu et sanguinaire que ceux que lui il combattait ».
Mory Kanté, une icône de la musique africaine des années 70 et mondiale des années 80 s’est éteinte ...
Sadio Barry : « Alpha Condé est le type de personnes qui évaluent leur succès par l’échec ...
Après la mise en accusation du régime d’Alpha Condé auprès de la Cour de la CEDEAO et de la CPI, le ...
Mamadou Taran, invisible et muet Ministre des Droits de l'Homme a supervisé depuis Conakry des ...