En Guinée, la situation devient de plus en plus préoccupante.

Depuis le 19 février passé, des familles entières avec des enfants et vieilles personnes sont devenus des sans abris à Conakry, leurs habitations démolies par le pouvoir.

On ne saurait pretendre que ces démolitions de domiciles des Guinéens sont motivées par un projet d'Alpha Condé, de construire quelque chose en Guinée. L'état de l'Université de Conakry, après 8 ans de règne du soi-disant Professeur Alpha Condé le prouve éloquemment. Ci dessus, une photo récente de cette université, prise par nos confrères de Guineenews.

Il y a 5 jours, un véhicule avec deux bouteilles de gaz et des bidons d’essence a brûlé à la mairie de Matoto où la victoire de Kalemodou Yansané de l’UFDG fut annulée par le pouvoir qui ferait ensuite installer Tos Camara du RPG comme maire de cette commune. Le jour suivant, c’est une autre voiture portant des charges comparables qui brûle à Koronthy non loin du dépôt de carburant où garent plusieurs citernes. Ces faits ressemblent fort à des actes criminels derrière lesquels ne peut être que le régime d’Alpha Condé qui veut plonger la Guinée dans le chaos pour ne pas devoir organiser des élections nationales qui conduiront à l'alternance démocratique. En effet, les frustrations des populations sont grandes aujourd’hui contre le pouvoir et les Ministres d’Alpha Condé qui font les sales besognes ordonnés par le Président contre l’opposition et le peuple. Une action de vengeance ne pourrait donc laisser ces Ministres cyniques et destructeurs connus de tous comme Bouréma Condé et Ibrahima Kourouma pour viser des pauvres citoyens innocents.

Au weekend passé, des partisans et certaines notabilités de la Basse Côte se sont réunis pour discuter de la position à prendre par rapport à la question du troisième mandat pour Alpha Condé. Présidée par Kiridi Bangoura, deux personnalités remarquables furent exclues de cette réunion stratégique : Oyé Guilavoqui, neveu de l’Imam de Kindia, parce qu’il serait en conflit avec l’influent homme d’affaire et politique de la région Mamadou Sylla et Malick Sankhon considéré comme espion d’Alpha Condé qui ne serait pas tout à fait loyal à sa région. Il en ressortira qu’ils doivent exiger, comme condition au soutien d’un troisième mandat avec changement de la Constitution, un poste de vice-président capable de finir le mandat du président en cas de vacance du pouvoir. Ce poste doit revenir à un fils de la Basse Côte. Mais il y a des divergences dans le groupe, certains étant contre le projet de troisième mandat.

Le lundi 11 mars, le pouvoir élargit ses opérations de démolition à Kipé 2. Dans ce quartier, certains ne pourront rien sauver de la démolition. Surpris, ils perdront tous leurs biens avec leurs maisons déchirées, broyées par les bulldozers du RPG-arc-en-ciel que l'on voit parfois s'en prendre sauvement même à des arbres.

Le lendemain, Elhadj Sékouna Soumah qui veut récupérer les terres de la Basse Côte, envoie lui aussi ses hommes pour démolir les cours de deux vastes domaines appartenant à deux citoyens symboles : Le commerçant Saliou Kegneko Diallo et Mamadou Sylla, le peul et l’opposant. Un acte de xénophobie très grave qui bafoue l’autorité de l’Etat.

Il faut rappeler qu’après son échec d’avoir la mairie de Dixinn, Aboubacar Soumah qui est avec Elhadj Sekhouna a publiquement déclaré que les vrais Soussous ne doivent pas compter sur les autres qui sont venus s’installer chez eux, faisant allusion à Mamadou Sylla qui est Diakanké.

Ce jeudi 14 mars 2019, une manifestation censée être un soutien à Alpha Condé pour le 3ième mandat tourne à l’inverse au Palais du peuple. Les jeunes participants se retournent contre le manipulateur et crient à la face du monde, leur opposition au projet d’un troisième mandat pour Alpha Condé.  

 

Slogan: "Deux mandats, ça suffi !"

C’est la Guinée active qui commence à se réveiller. Un avertissement à Alpha Condé et à son clan au pouvoir. Attention les gars ! Un peuple en colère peut être plus destructeur que des bulldozers de l’armée.

 

Lamine Soumah


Imprimer   E-mail
20 septembre 2019
Dans une récente interview, la fille de Sékou Touré a indiqué que les crimes commis par son père étaient des erreurs justifiables par la difficile mission d’ériger une nation et de prétendus ...
Depuis 2010, un seul homme, pratiquement étranger à notre pays en réalité, se joue de la Guinée ...
<< Comme à son habitude, chaque fois que Monsieur Alpha Condé prépare un sal coup en Guinée, ...
La Guinée a perdu hier, 16 septembre 2019, un des témoins de son Histoire en la personne d’Elhadj ...
Au cours de l’interview qu’il a accordée à la Voix de l’Amérique le 11 septembre dernier à ...