Alpha "Dalein" et "Cellou" Condé: un duo à dégager !


Un retrait définitif d'Alpha Condé et de Cellou "Malin" Diallo de la  scène politique ne suffira certainement pas à faire de la Guinée un paradis mais il permettra de s'éloigner un peu plus de l'enfer qu'ils font vivre aux habitants de ce pays.

 

Ces deux laideurs politiques constituent de nos jours le binôme le plus anxiogène qui soit. A la fois copains et coquins, AC l'accompagné et CD l'accompagnateur ne se compensent pas mais se complètent pour saigner la Guinée. Ils sont solidaires l'un de l'autre. Une solidarité négative à tous les égards.

En 2010, les deux avaient concouru pour le même poste. CD avait gagné dans les urnes et AC avait remporté la présidence. Celui-ci a vite compris que celui-la n'était pas le jeune loup qui pourrait l'inquiéter mais un chaton sans griffes que narguerait un souriceau ! Et rebelote en 2015 avec un fichier électoral grossièrement faussé: AC s'est maintenu à son poste et CD a accédé, un peu plus tard, à la dépendance en recevant le portefeuille de "chef de file" ! Un cas inédit où l'amour de la défaite est récompensé.

Pour 2020, les deux larrons se préparent. AC veut brigander la Constitution pour s'octroyer un mandat supplémentaire et CD, visiblement satisfait de son statut de faire-valoir permanent, désire briguer un second mandat de "chef de file".

Dans cette perspective, le PM Kassory est chargé de se concerter avec les soi-disant leaders de l'opposition mais, dès le départ, c'est le RPG qui, pour éviter une désagréable surprise, choisit les partis avec lesquels il doit discuter. Bien entendu il a convié l'UFDG qui, numériquement, n'est pas invisible. Curieusement, parmi les autres invités figure un certain Bah Oury, éjecté du parti dont il serait un des fondateurs. A ma connaissance, il n'a pas encore son parti. Y aurait-il une formation politique appelée "BAH OURY"?

C'est quand même sidérant de voir le RPG "arc-en-ciel", qui nous fait voir de toutes les couleurs, constituer l'équipe qu'il doit affronter électoralement.Ce parti sent mauvais depuis qu'il a absorbé l'effervescent GPT ("j'ai pété"?) de Kassory.

En invitant des leaders de partis à des pourparlers, AC se montre politiquement plus habile qu'eux. En effet, refuser le dialogue, c'est se mettre souvent en tort. AC l'a bien compris car, vis-à-vis de la Communauté Internationale où il n'est plus en odeur de sainteté, il montre qu'il est démocrate et qu'il est surtout un homme de paix au dessus des partis.

En revanche, ce sont les partis contactés qui n'ont rien compris. C'est toujours bien de se parler. Encore faut-il savoir de quoi on parle: des dégâts causés par les dernières pluies diluviennes? du délabrement des hôpitaux publics? de la lutte contre l'impunité, l'insécurité et la corruption endémique? Voila des sujets dont on pourrait débattre!

Mais parler d'une nouvelle Constitution sur mesure pour permettre au président sortant de ne pas sortir, c'est non ! Accepter même le principe d'en discuter serait trahir les populations guinéennes. Dans ce cas spécifique, dialoguer c'est admettre implicitement que c'est envisageable de piétiner la Constitution, donc c'est trahir.

Bon sang, qui ne sait pas qu'une constitution n'est pas éternelle? On l'élabore et on l'aide à se développer. Lorsqu'elle vieillit mal et qu'elle a besoin de lifting, on la soigne. Dans certaines circonstances historiques, on la suspend; éventuellement on l'enterre. De ses restes on en fait naître une autre et ainsi de suite.

L'actuelle Constitution guinéenne est jeune, belle et vigoureuse. Pourquoi la "tuer" en la charcutant? Tout ce qu'elle demande c'est d'être respectée c'est-à-dire appliquée au lieu d'être piétinée et tripatouillée. Elle est "mariée" fidèlement aux Guinéens. Elle n'est pas la concubine capricieuse d'un clan, encore moins la maîtresse docile d'un individu.

Mon Dieu, quand est-ce que le clan d'AC, dont la balourdise fait honte à la Guinée, comprendra que dans tout Etat de droit la Constitution ne doit jamais être modifiée au profit d'un individu? Il faut vraiment avoir de la bouse de vache à la place du cerveau pour être d'une stupidité aussi stupéfiante ! AC ayant toujours violé la Constitution, il faut absolument limiter ses dégâts  en écourtant son mandat indu et en le mettant à la disposition de la justice. Les Guinéens ne doivent pas attendre fin 2020 pour le prendre de vitesse. Dans cette course , ils ne vont quand même pas se laisser dépasser par un boiteux !

Pour le RPG, le peuple ce ne sont pas tous les Guinéens mais seulement ses adhérents et sympathisants. Son "peuple" n'est pas le peuple.C'est pourquoi son référendum lui assurerait nécessairement la victoire. AC veut nous faire tomber dans son piège à cons ! Les partis politiques ne sont que des associations qui participent à l'animation de la vie politique. Leurs règlements intérieurs ne concernent que leurs membres. Dans cet esprit, le simple fait que le RPG demande la modification de la Constitution pour "arranger" son chef est une violation de cette Constitution.

Evidemment, AC est aidé dans son projet maléfique par son fidèle accompagnateur CD, coauteur du malheur des Guinéens. Ce qui intéresse ce "chef de file", ce ne sont pas le pouvoir suprême et les gens, c'est l'argent. Mourir pour Cellou, c'est mourir inutilement. serait-il plus béni que tous? Si on est écolo, autant mourir pour un loup car on sauve au moins une espèce protégée. Combien sont morts pour Cellou? Combien de blessés?

un site internet a eu ce titre: "Cellou se réveille...".  Ce n'est pas élogieux car cela pourrait signifier que depuis 2010 il dort. Quelle hibernation ! On ne sait pas s'il a fait de beaux rêves pendant autant d'années de sommeil mais son réveil est un cauchemar pour le pays. En 2010, il était un espoir; en 2015, un problème; maintenant un mortel fardeau. C'est désespérant et même criminel. Cellou "Malin" ne veut pas de cadres brillants auprès de lui. Il veut des applaudisseurs zélés pour sa gloire personnelle. CDD pouvant signifier "contrat à durée déterminée", quand cessera son mandat de "chef de file"?

Tristounette Guinée où le "chef de l'opposition"reçoit un salaire mensuel directement du chef de l'Etat ! Le versement régulier de salaire à son adversaire est malheureusement devenu une spécialité de la cuisine politique africaine. On nourrit le plus emmerdant pour ne pas être emmerdé. C'est le "bouffe ceci mais ne dis jamais cela". Cellou n'emmerde que ses militants et sympathisants.

Piteuse UFDG qui ne roule que grâce au carburant servi par le RPG qui siphonne les recettes minières du pays. On dit que le poisson pourrit par la tête. Il appartient donc aux cadres de l'UFDG de renouveler sa direction qui les considère comme des pigeons se contentant de picorer des grains de fonio.

Je vous salue !

Kylé DIALLO


Imprimer   E-mail
15 octobre 2019
« Nous en appelons surtout à une prise de conscience de nos agents de sécurité ! Ne braquez pas vos canons contre le peuple, votre peuple, qui proteste légitimement contre un homme qui ...
Les victimes ont été attaquées avec des armes de guerre à domicile, chez elles, pas dans la rue ...
Nous avons des premières images de la manif que le régime RPG d'Alpha Condé tente d'empêcher par ...
Les manifestations ont commencé ce matin à Conakry dans un désordre total, avec des violences qui ...
« Ce que nous sommes entrain de vivre aujourd’hui en Guinée, est comparable à ce qu’on a vécu ...