RPG ou RPC : le chapelet de pouvoir d’AC.

“Dites ce qui est vrai, faites ce qui est bien. Ce qui importe à l'homme, est de remplir ses devoirs sur la terre. C'est en s'oubliant qu'on travaille pour soi.” Jean-Jacques Rousseau ; Émile, ou De l'éducation (1762).

“Dites ce qui est vrai, faites ce qui est bien. Ce qui importe à l'homme, est de remplir ses devoirs sur la terre. C'est en s'oubliant qu'on travaille pour soi.” Jean-Jacques Rousseau ; Émile, ou De l'éducation (1762).

 

Rien (aucun serment, aucun engagement, aucun bilan élogieux) n’oblige les cadres guinéens à suivre AC dans sa folie des grandeurs à vouloir s’éterniser au pouvoir, à violer la Constitution de la République, si ce n’est la peur de perdre leurs petits privilèges et leurs salaires de misères. La cause de nos malheurs vient de la profonde incompétence et de la profonde immoralité de nos cadres (ministres, gouverneurs, maires etc..). Nos cadres sont comme des eunuques dans un harem… castrés par nos dictateurs des tropiques, ils ne rempliront jamais leurs devoirs, ne changeront jamais de paradigme… Pour changer, il faudra une révolution dans nos mœurs.

La question qu’on se pose est pourquoi le cadre guinéen est toujours prêt à descendre dans la boue, à baisser la culotte, à humilier famille et amis pour encourager des dictatures ? Hier c’étaient Sékou Touré et Lansana Conté. Aujourd’hui, c’est Alpha Condé. Pourquoi hypothéquer l’avenir de tout un peuple ? Pourquoi avons-nous peur du futur ?

Pour répondre à ces questions il fallait être présent à la convention du RPG et compagnies le 5 et 6 Août dernier où tous les braconniers de la République jouaient aux anges gardiens… pardon aux chiens de garde de la dictature à travers leurs chants de louange et d'adoration au seigneur AC 1er de Guinée, le démocrate de pacotille.

Au nom d’une fierté stupide, de la mamaya et du doumdoumba, le tyran Sékou Touré a passé 26 ans à domestiquer et à déshumaniser son peuple. Au nom d’une stabilité imaginaire Lansana Conté avait fait la même chose pendant 24 ans. C’est au tour d’AC avec son chapelet RPG de nous ruiner au nom de la stabilité et de la continuité. Jusqu’où ira-t-il ? Gabouriyah* ?  Personne ne sait, mais une fois qu’il y sera, le peuple saura qu’il est arrivé.

Tels des suppôts qui n’obéissent qu’a des maitres, les cadres guinéens n’ont pas de principes et c'est le peuple qui devient bête dans l'immédiat. La corruption, le mensonge et le refus de remplir ses devoirs font plus de mal aux Guinéens que la colonisation et l’esclavagisme réunis ! Je m’explique : la colonisation et l’esclavagisme sont derrière nous, mais la corruption, le mensonge, le repli identitaire, le refus du cadre guinéen de remplir ses devoirs, la lâcheté seront encore avec nous pendant des siècles à venir. Nos soucis, nos peines, notre misère et notre pauvreté viennent de nous ; pas des palais de Paris, Moscou ou Washington.

Sinon qu’est-ce qui empêche nos cadres de remplir leurs devoirs, à faire du bien pour la Guinée ? Qu’est-ce qui les empêche de dire la vérité comme Kèlèfa Sall : « La conduite de la Nation doit nous réunir autour de l’essentiel. Ne vous entourez pas d’extrémistes, ils sont nuisibles à l’Unité nationale. Evitez toujours les dérapages vers les chemins interdits en démocratie et en bonne gouvernance. Gardez-vous de succomber à la mélodie des sirènes révisionnistes car, si le peuple de Guinée vous a donné et renouvelé sa confiance, il demeure cependant légitimement vigilant ».

Seules la lâcheté et l’insouciance nous empêchent de suivre le chemin tracé par Kèlèfa Sall. Comme le disait le japonais Haruki Murakami, « ce sont les lâches qui détournent le regard de la réalité »

Comme ces prédécesseurs, AC a pu convaincre certains types de Guinéens qu’il n’est qu’une perle du chapelet RPG au pouvoir en Guinée, et que s’il saute, tout le chapelet s’écroule ! Le point fort de tous les dictateurs est de faire croire à leurs courtisans que sans eux, rien n’est possible. "Sans eux, la vie pourrait s'éteindre". Et pourtant la Guinée existe belle et bien sans le tyran domestique Sékou Touré. Le Congo sans Mobutu, l’Allemagne sans Hitler…

Mon rêve est que la Guinée brille comme le prisme des sept couleurs de l’arc en ciel, mais il n’y aura jamais de miracle avec AC.  AC est arbitraire, irrationnel et contreproductif. Il a passé tout son temps à mépriser ses opposants : « Ces politiciens qui ne comprennent rien, ils parlent d’économie, des petits comptables, on va démontrer qu’ils ne connaissent rien. Ce sont des nains politiques qui font du bruit dans les radios et racontent du n’importe quoi. Ce sont ces petits rigolos-là qui s’agitaient qui vont me dire qu’ils sont pour la démocratie, ».

Pour garder son pouvoir, AC s’est toujours renfermé dans des rapports vindicatifs avec ses opposants qu’il traite de « des petits comptables, des rigolos et des nains politiques ».

Barry Tutankhamon.

Je dédie ce brouillon à Kèlèfa Sall, magistrat guinéen. Paix à son âme.

Gabouriyah * : Cimetière en sossokhoui.


Imprimer   E-mail
19 novembre 2020
Où êtes-vous les défenseurs d’hier des droits de l’homme et de la liberté pendant que La Liberté est étranglée et les droits de l’homme bafoués en Guinée par Monsieur Alpha Condé?
J'ai tellement mal ! En Guinée, Alpha Condé change totalement l'image du Malinké en mal et être ...
Emporté par l’euphorie de l’accomplissement de cette deuxième et ultime phase de son projet de ...
« Une injustice faite à un seul est une menace faite à tous », (Montesquieu).
Les mauvaises personnes ne triomphent que si les gens bien n’entreprennent rien face à leurs ...