Bienvenue sur GuineePresse.info
Google
 

Mis en fonction le 16.01.2008
Chercher dans GuineePresse.info :
Accueil
Actualité Opinion
Sport
Culture
Archives
Vie pratique
Forum
Accueil > Actualité > Interviews |Syndication rss Send to facebook Send to facebook twitt this Send to LinkedIn Send via email Print |Vendredi, 24 novembre 2017 18 : 42

Interview de Abdoul Aziz Diallo, fils aîné de AOB


2013-01-23 13:44:06

Cette affaire ressemble fortement à un coup d’état simulé, monté de toute pièce par l’entourage de la victime pour avoir certaines têtes“,
soutient le fils de AOB.

Dans une interview qu’il a accepté d’accorder à notre rédaction, Abdoul Aziz Diallo, le fils aîné de Alpha Oumar Boffa Diallo dit AOB, considéré comme le cerveau de l’attaque au domicile du Chef de l’Etat, a donné son point de vue sur le déroulement du procès des accusés dont son père. Il a aussi dénoncé un coup d’état “simulé”. Lisez l’intégralité de l’interview:

Aminata.com: Quelle appréciation faites-vous du procès de votre père qui se déroule actuellement en Guinée ? Et croyez-vous en la justice guinéenne ?

Abdoul Aziz Diallo: Tout d’abord je tiens à reformuler votre question car ce n’est pas que le procès du Commandant AOB Diallo. Dans ce dossier, de nombreuses autres personnes croupissent injustement en prison depuis un an et demi maintenant. Parmi eux certains sont morts en détention (Que DIEU les ouvrent la porte de son paradis). Je crois qu’ils sont aujourd’hui 33 à répondre aux questions des juges.

Maintenant quant à leur procès, personnellement j’étais confiant au tout début des débats mais plus les jours passent plus je m’inquiète. Au fur des jours, on remarque que le président de la cour M. FODE BANGOURA malgré un souci de bien faire est parfois dépassé par l’enjeu de ce dossier.

On a l’impression qu’il prend de forte pression et on se demande d’où ? et ou de qui ?

On a du mal à croire à la justice guinéenne pour plusieurs raisons :

Sur la forme :

Dans ce procès, la principale victime si on peut l’appeler ainsi en l’occurrence le Professeur Président Alpha Condé s’est empressé de rénover sa résidence pourtant considérée dans l’affaire comme la scène de crime et cela sans qu’aucune expertise balistique ne soit effectuée. C’est comme si dans une affaire d’assassinat, les parents de la victime faisaient disparaître son corps avant toute autopsie. Sur ce point on se pose plusieurs questions :

La victime étant un Professeur de droit il n’est pas sans savoir l’importance de la scène de crime dans une telle affaire. Pourquoi donc cet empressement ?

Est-ce parce qu’il ne disposait plus de toit après l’attaque de sa résidence de kipé ? Pourtant il a déménagé dès le lendemain de l’attaque au palais sékoutoureyah.

Cette rénovation était-elle plus urgente que le jugement des présumés auteur de l’attaque ? Non je ne pense pas.

A quel moment la résidence a été rénovée ?

Juste après que le CNC (conseil national de la communication ait interdit aux médias privés de parler du dossier).

Ces médias commençaient-il à dénoncer quelques secrets de la fameuse résidence attaquée ? Dans un procès équitable, la partie civile doit répondre à ces questions et à bien d’autres pour qu’on ait vraiment un débat de contradiction entre les plaignants et les accusés. Or dans ce procès on entend que les a accusés qui répondent aux questions de la cour. Est-ce normal ?

M. FERNANDEZ se disant représentant des plaignants qui sont d’ailleurs totalement absents du procès doit au minimum répondre de ses propres contradictions.

Par exemple quelques passages des débats qui pouvaient éclairer l’opinion sur ce qui s’est réellement passé :

Lorsque le procureur demande au Commandant AOB « on vous a arrêté dans votre lit

AOB qui répond « non, M. le procureur »

Le procureur « Qu’est ce vous faisiez dehors la nuit ? »

AOB « Est-il interdit de se retrouver dehors la nuit ? non. Si vous dormez la nuit c’est qu’il y a des personnes qui veillent sur vous et vos familles ».

Le procureur « d’accord, vous êtes sortis on vous a recherché et on vous a trouvé » ;

AOB « ah bon, j’étais recherché !!! ? Mais par qui donc ?

A ce passage aucune curiosité de la cour pour savoir qui recherchait l’accusé ? pour quelle raison ? Depuis combien de temps ? Etc….

Sur les personnes qui ont pourchassé l’accusé jusqu’à Coronthie, le procureur a dit que AOB avait fuit après une farouche résistance de la garde présidentielle. Et que c’est cette garde qui l’aurait pourchassé jusqu’à Coronthie.

Là aussi, aucune curiosité de la cour pour savoir le détail de cette course poursuite. Y avait qui ? Qui a ordonné que la garde abandonne la résidence du président pour pourchasser un seul assaillant si AOB en est un ?

Pourtant le même procureur et le président ‘ soit disante victime ‘ont crié sur tous les toits que la résidence a été attaquée par un commando lourdement armée à bord de six pick up.

Pendant que la garde pourchassait AOB , où était le reste du commando et que faisait-il ?

En résumé, cette affaire ressemble fortement à un coup d’état simulé, monté de toute pièce par la victime et son entourage et le procureur FERNANDEZ connait chaque détail de ce montage grotesque.

L’ignorance, l’aveuglement et l’assourdissement du Président de la cour face aux incohérences notables du procureur ne sont-ils pas le signe d’un procès de forme ?

Sinon pourquoi interromprait-il à la demande du procureur chaque fois que l’accusé et ses avocats sont sur le point d’apporter des éléments pertinents à la manifestation de la vérité ? ( A savoir la pertinence ou pas de la thèse de coup d’état que défend le procureur).

Exemple : Lorsque l’accusé commença à expliquer le temps que met chaque unité militaire de la capitale à arriver à la présidence en cas de menace. Il a bien sûr précisé que c’était lors des entraînements d’intervention au temps du feu Général Conté. En pleine journée le temps le plus long est détenu par les fumaco de kassa (25 minutes). Toutes les autres unités y compris celle positionnée au Km 36 arrivaient au palais à Boulbinet en moins de 25minutes. Ce record est largement battu lorsque l’intervention est déclenchée tard dans la nuit ou les accès sont complètement dégagés.

A ce niveau le procureur s’adresse au président en lui disant que les explications de l’accusé n’ont pas de rapport avec les faits qui lui sont reprochés. Et au président de faire cette remarque au commandant AOB en demandant à l’avocat de poser d’autres questions.

Ou encore un passage entre le Commandant AOB et le Président de la cours :

AOB « M. FERNANEDEZ m’a demandé de coopérer en citant quelques leaders politiques et opérateurs économiques. »

Le président « Vous les avez citez ? »

AOB « Non »

Le président « Pourquoi donc vous dites ça ici ? »

AOB « M. le Président !!! »

Le président « Non, non, AOB » ……

Si AOB avait cité ces noms peut-être que lui serait pas devant la cour aujourd’hui et certains de ces personnes se seraient retrouvées sur le banc des accusés.

A mainte reprise, Le Président de la République a dénoncé le caractère corrompu et de non impartialité de la justice guinéenne. Lors de ses vœux de nouvel an (début janvier 2013) il déclara « la justice guinéenne est corrompue, elle tranche toujours du côté du plus riche »

En plus d’être riche, le plaignant dans ce procès est très puissant : Le président de la République.

Pour toutes ces raisons, on se demande si ce procès n’est pas un match truqué dont le résultat est connu d’avance.

Votre père a dénoncé un règlement de compte dont l’un des auteurs serait le général Boundouka Condé. Selon vous pourquoi c’est le commandant AOB qui est visé et désigné comme instigateur de l’attaque pas d’autres militaires. En d’autres termes: pourquoi en veut-on à AOB?

Abdoul Aziz Diallo: Le Commandant AOB a eu la chance de bénéficier de nombreuses formations dans de prestigieuses écoles militaires du monde : On compte dans son CV : sept séjours de formation en France, 2 en chine, 1 à Cuba etc….

Vous savez en Guinée malheureusement les élites sont très mal vues. La pyramide de responsabilité étant inversée dans tous les secteurs y compris dans l’armée, certains hauts placés perçoivent les élites comme une menace qu’il faut coûte que coûte éliminer.

Son principal détracteur WILLIAM FERNANDEZ l’a d’ailleurs indirectement reconnu lors de l’audition de Mme FATOU BADIAR DIALLOdont voici un passage :

Mme FATOU BADIAR qui demande « Pourquoi AOB ? il est quoi ? il occupe quoi comme poste ? »

WILLIAM FERNANDEZ qui répond « AOB est un militaire très puissant dans l’armée Guinéenne»

De plus, AOB fait partie des rares loyalistes que connaîent notre Armée. Il a été très longtemps l’une des pièces maîtresse de la sécurité du feu Président LANSANA CONTE. Au-delà, il a été un de ses Hommes de confiance et cela depuis les évènements du 2 au 3 Février 1996. La présence d’AOB au côté du défunt Président même vieillissant et très malade a dissuadé plus d’un militaire à renverser le régime CONTE. Donc pour certains, AOB fait partie de ceux qui ont retardé leur accession au pouvoir.

Dans ce faux dossier, le seul point bien réfléchi par les scénaristes réside dans le choix de leur chef du commando car pour que la thèse de l’attaque tienne un minimum la route il ne fallait pas désigner n’importe quel militaire comme étant l’instigateur. AOB est bien choisit car il est moniteur et formateur donc un bon militaire. De plus vu que dans le scénario ils ont voulu désigner une ethnie bien précise, AOB est encore un bon choix car c’est un « officier peulh » comme l’a dit le président de la république principal plaignant dans ce dossier lors de son interview avec jeune Afrique.

Ils ont voulu sa mort dans cette affaire mais DIEU en a décidé autrement et aujourd’hui le Commandant AOB est devant la cour pour démontrer son innocence et prouver à l’opinion que ce dossier n’est rien d’autre qu’une simulation de coup d’ETAT pour avoir la tête de certaines personnes.

Pendant le procès, il y a toujours eu de tension entre AOB et le procureur. Ce dernier soutient avoir contribué à la survie de votre père. AOB affirmé qu’il lui avait demandé de coopérer en citant des leaders politiques. D’après vous quel rôle Monsieur Williams Fernandez a eu dans ce dossier.

Abdoul Aziz Diallo:Sur le rôle de M. WILLIAM FERNANDEZ dans ce dossier seule la suite du procès nous édifiera. Il n’a pas apprécié que le Commandant parle devant tout le monde du marché qu’il lui avait proposé au début de ce dossier à savoir:

FERNADEZ « Citez quelques leaders politiques et opérateurs économiques pour qu’on évacue au Maroc pour des soins et ensuite on organise ta fuite ».

AOB lui a répondu « je préfère mourir que de mettre des innocents dans les problèmes ».

La preuve WILLIAM FERNANDEZ à dit lors des débats qu’il s’était battu pour l’évacuation du commandant AOB et que toutes les formalités étaient prêtes. Pourquoi donc le commandant n’a pas été évacué ? Tout simplement parce qu’il a refusé de coopérer.

Pour la survie du commandant AOB après l’attaque c’est avant tout grâce au bon DIEU et à l’implication de la croix rouge, les ONG de défense des droits de l’homme et l’intervention du Ministère Français des affaires étrangères (j’ai en ma possession les courriers que j’ai échangé avec ce Ministère).

Je rappelle à M. WILLIAM FERNANDEZ qu’il a été celui qui a ordonné la mise en arrêt du colonel DIABY un des médecins du camp Samory lorsque ce dernier a refusé qu’on ampute le Commandant AOB.

Si c’est ce que M. FERNANDEZ appel sauver la vie du commandant, alors heureusement que quelqu’un a payé au prix de sa liberté pour que AOB remarche aujourd’hui.

Le procureur de la république WILLIAM FERNANDEZ a dit lui-même que le procès-verbal a été établit le 20 juillet 2011 à 15 heure trente minutes. Il reconnait que l’accusé n’a pas signé ce pv mais qu’il a apposé son empreinte digital. De plus il reconnait que l’accusé n’a bénéficié d’aucune assistance de son avocat (même pas un avocat commis d’office). La première fois que l’accusé a rencontré son avocat c’était après son transfert de l’hôpital militaire du Camp Samory Touré à la maison centrale de coronthie le 8 Octobre 2011 soit plus de deux mois après son arrestation.

Sur la forme, ce PV considéré par le ministère public comme la principale preuve contre AOB est juridiquement nul et nul d’effet car le prévenu n’ayant bénéficié de l’assistance d’aucun avocat.

Sur le fond ; je vous invite à consulter la photo de l’accusé sur google en tapant photo du commandant Alpha Oumar Diallo AOB.

Au vu de la photo vous comprendrez très aisément qu’AOB blessé le 19 juillet ne pouvait pas être auditionné dès le 20 juillet.

De plus suite aux rumeurs du décès de l’accusé après ses très graves blessures voici la déclaration faites par les autorités judiciaires du pays dont WILLIAM FERNANDEZ lui-même. Extrait de sa déclaration « Le commandant aurait été opéré« Les rumeurs relatives à la mort du commandant AOB qui circulent sur des sites internet et dans certains milieux sont archi-fausses. Il est bel et bien vivant », renchérit William Fernandez, avocat général près la cour d’appel de Conakry. Le magistrat a révélé que le chef présumé du commando est arrivé à l’hôpital « gravement blessé ». Il aurait par la suite subi des opérations. Cependant, selon William Fernandez, « ses jours ne sont plus comptés ».L’avocat général est à la tête de l’équipe d’enquêteurs chargés de faire la lumière sur cette attaque qui a fait un mort selon le bilan officiel. Pour plus d’information tapez sur google mort en détention du commandant AOB Diallo.

Dans cette déclaration le procureur FERNANDEZ reconnaît que AOB était dans un état critique et que ses jours étaient comptés lorsqu’il a été admis à l’hôpital militaire du camp Samory donc pas possible qu’il ait fait les déclarations contenu dans le procès-verbal.

Pourquoi les enquêteurs ce sont précipités à faire une déposition au nom du commandant AOB DIALLO dès le 20 juillet 2011 ? Est-ce vu son état ils se sont dit que le commandant allait vraiment mourir et du coup il fallait par tous les moyens mettre des déclarations à son actif pour arrêter des personnes préalablement ciblées : Bah Oury, Cellou Dalein, Tibou camara…..

Alors que M. FERNANDEZ arrête d’amuser la galerie.

Selon des observateurs, s’il s’agit d’un montage, Alpha Condé sera le premier à être l’auteur. Selon vos informations quel rôle a eu le président de la République dans cette affaire?

Abdoul Aziz Diallo:Sur le rôle joué par le Président de La République dans cette affaire je ne saurai répondre exactement seul l’avenir nous le dira. Je me pose personnellement des questions :

Est-ce qu’il est l’instigateur de son pseudo attaque ?

Est-ce qu’il a été manipulé par son entourage proche ?

Si oui est-ce que c’est pour cela qu’il a écarté le général BOUNDOUKA CONDE ancien chef d’état-major de l’armée de terre ?

Que pense-t-il aujourd’hui honnêtement de ce dossier ?

Seul lui pourra répondre.

Ce que je sais en revanche, c’est que ses déclarations au lendemain de la fameuse attaque ont une forte influence sur le déroulement du procès.

Quand j’entends M. le Procureur lire les procès-verbaux, j’ai l’impression que c’est du simple copier-coller de la déclaration du Président de la République sur les ondes de RFI le 19 juillet au petit matin.

Dans cette interview, le Président de la République avait livré les résultats de l’enquête avant la moindre investigation comme si les enquêteurs avaient fait leur travail avant même la fameuse attaque.

Quels sont les arguments que vous avez pour dire que c’est “un faux complot” ?

Abdoul Aziz Diallo:On a de quoi douter de cette affaire qui ressemble fortement à une simulation de coup d’Etat la preuve réécouter l’interview d’ALPHA CONDE sur RFI. Trop décontracté pour quelqu’un qui a subi une attaque. Il dit que l’attaque a duré de 3H15 à 5H (contrairement à WILLIAM FERNANDEZ qui dit que l’attaque a démarrée à 2H30. Pourquoi cette incohérence ? Entre les deux déclarations y a quand même 45 minutes de différence.

En plus il dit que l’armée régulière a d’abord sécurisé la RTG avant de lui venir en renfort alors que plus haut il disait que sa garde était en nombre limité avec de faible moyen face à six pick-up d’assaillant équipé avec des armes lourdes ( bazoukas, RPG57, …… qui bombardaient sa chambre à coucher ).

Plus bizzard encore il dit que dans la journée ils avaient arrêtés des militaires avec des armes et des tracts pour autant il s’est juste contenté de changer de chambre à coucher même pas renforcer sa garde et leur armement ?

Peu importe l’heure à laquelle l’attaque a démarré mais les deux (ALPHA CONDE et WILLIAM FERNANDEZ ) sont d’accords sur le fait l’attaque a duré 2heures de temps.

Comment se fait-il que le Président de La République soit attaqué 2heures de temps durant sans l’intervention d’aucune unité militaire ?

Pourtant le Camp Alpha Yaya Diallo est à seulement à 10 minutes maximum de kipé.

Le camp Boiro à moins de quinze minutes.

Le Camp Samory Touré à moins de vingt minutes.

Même le Camp de Kindia pouvait intervenir en deux heures.

Et toutes les unités de gendarmerie et de police autours de la résidence du Président en sachant qu’il y en a au minimum dix minutes dans un rayon de 10km.

Précision que la fameuse attaque a lieu dans la nuit tard donc la circulation est totalement fluide à ces heures à Conakry.

En plus du fait qu’il n’y a pas eu d’intervention de ces unités on note aussi que cette nuit il n’y a eu aucun barrage dans la ville malgré l’alerte donnée quelques jours auparavant par le Président De la République lui-même.

Soit le Président de la République n’a été réellement attaqué ou soit toutes les unités militaires et de gendarmerie de Conakry ont été complices de cette attaque.

-Imaginons que toutes ces unités qui auraient pu intervenir ont ce soir-là ont eu un empêchement ce qui reste invraisemblable mais peut être qu’en Guinée c’est possible :

Du coup un commando à bord de six pick-up et équipé avec des armes lourdes a attaqué la résidence du président (imaginons)

Donc au minimum y a eu six assaillants sur la base d’un assaillant par pick-up

WILLIAM FERNANDEZ a déclaré qu’il y a eu 147 impacts de balles sur la résidence, l’attaque ayant duré deux heures de temps (soit 120 minutes) un petit calcul rapide

147 Impacts / 120 minutes = 1.225 impacts par minute

Donc si le domicile avait été attaqué par un seul assaillant, alors ce dernier a tiré moins de deux balles par minute.

Que faisaient le reste des assaillants donc ? Soit ils n’étaient pas armés ou ils n’avaient pas de munitions.

Pourquoi ces derniers auraient alors transporté toutes les armes exposées comme scellés sans jamais les utiliser ?

D’après le Président, sa garde a été héroïque cela veut dire qu’elle a riposté donc tiré en direction des assaillants.

Pourquoi il n’y a pas eu la moindre impact de balle sur les maisons voisines de la résidence

Deux hypothèses :

A /La garde n’a pas riposté et à laisser faire les assaillants, ce qui n’est possible que si elle est en complicité avec eux. Et la garde en complicité avec les assaillants, le président n’a aucune chance de s’en sortir si c’est une véritable attaque.

B/ Y a jamais eu d’assaillant à la résidence du Président et c’est donc la garde même qui a dirigé des tirs sur certains endroits ciblés de la résidence et cela sans intention d’attenter à la vie de l’occupant.

C’est pour toutes ces raisons qu’aucun assaillant n’a été mis aux arrêts.

Pourtant les autorités ont présentées 4 véhicules comme ayant servis à l’attaque.

Où ces véhicules ont été pris ? Qui y avaient-ils dedans comme occupants ? Où sont passés les contenants de ces véhicules vus que toutes les armes ont été saisis dans le véhicule d’AOB et de BABA ALIMOU ?

Qui a balancé la grenade dans le véhicule du Commandant AOB à Coronthie ?

Si je reviens sur une déclaration du procureur, le commandant AOB aurait été pourchassé par la garde présidentielle ;

Pourquoi une garde en nombre limité, avec de faible moyen et sans renfort pourchasserait-il un seul des assaillants ?

Pendant la course poursuite que faisait le reste des assaillants ? (les cinq autres pick-up blindé de commando)

Comment AOB a pu tout seul après les tirs charger seul toutes armes qu’ils auraient retrouvées dans son véhicule ? y-a-t’ il eut temps mort pour qu’il charge les armes ?

Pourquoi ce qui lui a balancé la grenade n’ont jamais été arrêté ? Ces derniers étaient-ils dans la grâce des autorités ? Sinon comment ont-ils pu ressortir de kaloum sans inquiétude aucune ?

En définitive, cette affaire n’est qu’un montage grotesque pour avoir la tête de certaines personnes dont AOB. Le groupe qui l’a kidnappé avait pour mission de le livrer chez le Président de la République pour qu’il soit tué sur place et filmé comme étant le cerveau de ce pseudo attaque. C’est pour cette raison que ses kidnappeurs l’ont laissé monter seul à bord de son véhicule. Et arrivé au niveau des rails ils ont acceptés qu’il s’avance tout seul car pour eux leur mission consistait à les livrer à la garde. AOB ayant compris qu’il était piégé a fuit en même temps que la garde. C’est ainsi qu’il a été pourchassé par ces kidnappeurs en direction de Coronthie.

Si AOB avait attaqué la résidence du Président de la république, il aurait au préalable mis sa famille à l’abri car toute l’armée connait son lieu de résidence. Et jamais il se serait enfuit en direction de kaloum qui n’a qu’un seul accès à savoir le pont 8 novembre.

En plus, le Président de la République n’avait-il pas dit qu’il avait regardé les images de l’attaque par les caméras de surveillance de son domicile. S’il est vrai qu’il s’agissait d’une vraie attaque, le Chef de l’Etat et le procureur auraient pu mettre ça à la disposition de la cour.

Interview réalisée par Alpha Oumar Diallo pour Aminata.com

alphaayatoullah@yahoo.fr

+224 66 62 25 24


 

6 commentaire(s) || Écrire un commentaire

Revenir en haut de la page


VOS COMMENTAIRES

Ibrahima-kankalabé23/01/2013 20:00:28
C'est un coup monté par Alifa Cond car personne ne peut le faire sans son accord! Et il est un témoin oculaire et victime de la soi-disant attaque, les avocats de la défense devraient donc faire écouter son témoignage volontaire et spontané sur RFI dès le lendemain donc avec la mémoire encore fraiche. William Fernandez n'était pas présent et se base sur des sources secondaires de PV que les soi-disant auteurs refutent alors qu'un témoin et source primaire présent sur les lieux, Alifa Condé a fait sa déposition public sur RFI. Le procureur n'a toujours pas présenté aucun témoin ni aucune preuve matérielle comme des empreintes ou autre qui lie les accusés au soi-disant crime, pas autopsies etc.
Les accusés et leur famille doivent saisir la Cour de justice de la Cedeao pour torture (des Togolais l'ont fait et leur demande a été jugée recevable). Il faut déposer plainte pour torture!
Bangaly Traore23/01/2013 20:46:48
C'est le mensonge rien que le mensonge,et voila comment nos parents ont ete executer le 4 juillet 1985 sans aucune forme de justice par le trio criminel Facinet Toure-Mamadou Balde et Ousmane Sow.
Oury Diallo23/01/2013 22:04:56
Dans un pays démocratique où la justice fait correctement son travail, on aurait tenu compte de tous ces éléments dans le procès et dire simplement à fernandez william d’aller reprendre ses cours, ou du moins apprendre mieux a monter des dossiers farfelus pour défendre ses clients. Mais là, nous parlons de la Guinée, où les angbansanles ont pris le pays en otage et où tout marche à l’ envers. Alpha Conde aime beaucoup monter des coups foireux pour arriver à ses fins, mais il est tellement maladroit qu’à chaque fois qu’il joue ses vilains tours, même le dernier toto arrive facilement à les démonter. Le monde entier doit nous prendre pour des abrutis, puisque même sans le vouloir, notre justice aux ordres nous force à gober tout ce montage. Le résultat est déjà connu d’avance et les présumés coupables (les vrais victimes dans cette histoire) étant convaincu de cela font déjà bien de déballer tout devant le monde entier. On mesure par cette affaire toute la servitude de notre justice envers leur patron. C’est incroyable qu’ils acceptent de jouer à ce jeu malgré toutes les preuves claires du montage. Vivement un vrai coup dans ce pays pour voir un petit Lakoudou essayer de gagner en grade en vidant tout son chargeur dans la gueule d’Alpha Conde.
Diogo Diallo23/01/2013 22:55:11
Ces explications sont bien pour la défense.
Ibrahima-kankalabé23/01/2013 23:02:51
http://www.nettali.net/spip.php?article28709/
"Les libéraux traînent l’Etat du Sénégal devant la Cour de justice de la Cedeao"
Encore une fois,voilà qui prouve que la Cour de Justice de la Cedeao fonctionne bien. Pourquoi les Guinens sont si inefficaces pour se battre légalement avant de prendre la rue?
madioubarry24/01/2013 00:57:12
Quelle belle analyse,la verité triomphera.williams sera à la barre pour repondre à ce montage de toute piece.
Spécial
 19/04/16: Chine - Europe : la guerre de l’acier a commencé. En Guinée, nous subissons le plus mauvais des présidents et les plus déshonorables des Parlementaires africains !
 16/12/15: Alpha Condé, le RPG et la culture de violence en Guinée.
 26/12/13: Guinée : un pays qui a besoin d’une opposition.
 28/11/13: Cellou Dalein, Sadio Barry et Diallo Sadakaadji: il est temps de briser le silence.
 02/07/13: Sadio Barry: un combat politique en passe d’être gagné en Allemagne !

 Lire plus d'articles...
Editorial
 31/03/15: François Louncény Fall : la honte nationale des Guinéens !
 11/03/15: Guinée : après les menaces des opposants, Alpha Condé et la Ceni leur font le doigt !
 19/02/15: Conakry: île de toutes les opportunités pour Alpha Condé et la mafia étrangère qui le soutient.
 07/08/14: Alpha Condé : l’erreur historique des Guinéens.
 04/02/14: Guinée: la presse censurée à Labé, mais paradoxalement pas par le pouvoir !

 Lire plus d'articles...
Analyse
 22/11/17: Africa Midi: Emission spéciale sur la question d’esclavages d’Africains en Libye (mercredi 22/11/17 à 20 GMT)
 20/11/17: Alpha Condé aux abois pour un 3è mandat.
 19/11/17: Décès de El-Hadj Oumar Doungou Barry - Déclaration de la coordination nationale des fulbé et Haalipular de Guinée.
 14/11/17: Déficit de démocratie en Guinée – Sommes-nous tous coupables et responsables ?
 14/11/17: La radio Africa Midi a reçu samedi, 11.11.17, Mohamed Mara, journaliste à Espace Fm Guinée.

 Lire plus d'articles...
Interviews
 31/10/16: Guinée : grande interview de Sadio Barry dans le journal Sanakou
 22/07/15: Interviews de Sadio Barry dans Echos de Guinée.
 14/06/15: Emissions du 7 au 11 juin 2015 avec Bashir Bah et Sadio Barry : les audio sont disponibles.
 25/01/15: L’artiste guinéen Elie Kamano dans le journal lefaso.net
 27/02/14: Entretien avec le jeune leader guinéen Mohamed Lamine Kaba, Président du parti FIDEL

 Lire plus d'articles...
Dossiers
 21/06/16: Sadio Barry : « J’accuse Alpha Condé, la justice guinéenne, Fatou Bensouda et sa CPI pour les tueries et pillages enregistrés à Mali Yemberen le vendredi 17.06.2016 »
 03/04/14: Cellou Dalein et l’UFDG
 17/02/14: GPP FM Fouta de Labé : Alpha Boubacar Bah et Laly Diallo de l’UFDG en opposition à Sadio Barry
 28/01/14: Guinée : Alpha Condé est-il encore crédible pour parler des audits de 2011 ?
 09/01/14: Cellou Dalein Diallo, le Président Responsable Suprême des Peuls ?

 Lire plus d'articles...
Exclusif
 13/12/13: Un conseil d’ami à Elhadj Cellou Dalein Diallo, leader de l’opposition guinéenne
 01/10/13: Législatives 2013 en Guinée: l'UE confirme le bilan de la journée électorale dressé par guineepresse.info en tous ses points.
 09/09/13: Guinée: des élections bâclées malgré trois ans de retard et risques sérieux de violences ethniques
 01/08/13: Guinée: quelles sont les véritables motivations de Mansour Kaba ?
 17/07/13: Bakary Fofana: l’irresponsable "cheveux blanc" de la Guinée !

 Lire plus d'articles...
Autres infos
 
 
Cours des dévises
 1 euro = 9350 FG +1.63%
 1 dollar = 6977 FG -3.1%
 1 yuan = 400 FG +0.00%
 1 livre = 10500 FG +1.25%
06/02/13 02 : 02
Articles marqués
 30/05/16: Manifeste de Sadio Barry sur la crise sociopolitique en Guinée
 22/04/16: Guinée: les confessions d’un voleur de la République !
 28/02/16: Cellou Dalein ou l’enfant gâté du Fouta et Bah Oury le malchanceux.
 25/11/15: Sadio Barry, au sujet de la foi.
 01/03/15: Guinée: qui trompe le peuple, le pouvoir ou l’opposition ?

 Lire plus d'articles...
 
 
Multimédia
 
Gaetan Mootoo d'Amnesty international, sur les massacre et viols du 28 septembre en Guinée

Par Christophe Boisbouvier

« Les tortionnaires ont franchi une étape inimaginable. Des militaires déchiraient les vêtements des femmes avec une telle violence, parfois avec des couteaux ou la baïonnette, les violant en public. C'était la barbarie dans toute son horreur ».
SOURCE : RFI

 
RTG news (journal TV)
 
Médias
le Jour
IvoirNews
mediapart
Hafianews
togoforum
fereguinee
Guineeweb
ActuGuinée
tamsirnews
Guineeview
Guinée libre
Guineenews
Guinee infos
Guineevision
oumarou.net
aminata.com
Timbi Madina
afriquemplois
Guinea Forum
africatime.com
InfoGuinee.net
guinee224.com
Haal-Pular.com
guineeweb.info
Le Guepard.net
Africabox Music
Guinee nouvelle
Euro Guinée e.V
Guineeinformation
Site en langue Pular
Les Ondes de Guinée
Camp Boiro Memorial
Mondial Communication
Soc.culture.guinea-conakry
 
 
 
 
 

Radio Mussidal Halipular

Radio MH
 
 
 
 

L’intervention du Président de la Coordination Nationale Haalipular de Guinée, Elhadj Saikou Yaya Barry, relative aux crimes ethniques dont Waymark est complice en Guinée:

Elhadj Saikou Yaya Barry

 
 


ITEEV Aachen import/export:

Agence d’import/export des produits et équipements informatiques et industriels, des véhicules et engins de tout genre, de l’Allemagne pour toutes les directions, en particulier l’Afrique:

www.iteev-aachen.com

 
 


Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): le parti d'avenir.

Ci-dessous, vous trouverez la fiche d'inscription (adhésion) et de soutien au parti en fichier PDF. Les données des personnes membres ou contributeurs resteront strictement confidentielles et accessibles uniquement à l'administration restreinte du parti pour la comptabilité et la mise en place d'un répertoire de cadres et personnes ressources du parti en fonction de leurs professions et compétences, à toutes fins utiles.

Les fiches remplies peuvent être remises à un bureau du parti ou scannées et transféré à la direction du parti aux adresses suivantes:

1- Mail Compta : bag.compta@protonmail.com     pour des payements, cotisations ou dons.

2- Mail Général : bag.guinee@protonmail.com      pour adhésion ou modification de données personnelles existentes.

Fiche d'adhésion au parti

Fiche de cotisation et de soutien au parti B.A.G

Affiche du B.A.G en Guinée

 
Lire le préambule du BAG !
 
Suivre l'évolution du parti B.A.G !
 
Débat du 09.09.2016 – JaquesRogerShow vs Sadio Barry, le leader du Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): l’audio est disponible
 
Débat du 18.9.16 - Hafianews vs Sadio Barry du BAG : l’audio est disponible
 
 
©2007-2008 Guineepresse.info
|Webmaster
|Sitemap
|Qui sommes nous?
|Forum
|Archives
|Mentions légales
|Aide et remarques