Bienvenue sur GuineePresse.info
Google
 

Mis en fonction le 16.01.2008
Chercher dans GuineePresse.info :
Accueil
Actualité Opinion
Sport
Culture
Archives
Vie pratique
Forum
Accueil > Opinion > Analyse |Syndication rss Send to facebook Send to facebook twitt this Send to LinkedIn Send via email Print |Jeudi, 16 août 2018 13 : 50

Émasculer l’État, unique remède aux violences ethnico-politiques et aux inégalités en Guinée


Oury_balde.png
Oury Baldé

2018-04-03 01:20:37

Retirons enfin ces œillères ! Les inimitiés ethniques, fussent-elles brutales, ainsi que d’ailleurs les crises sociopolitiques, voire économiques, de toutes natures qui happent fréquemment la Guinée, sont loin de représenter la cause fondamentale du « mal guinéen », encore moins la mainmise étrangère, certes, non moins négligeable. Tout autant que les poncifs éculés de médiation internationale, de dialogue politique, et j’en passe, qu’on voudrait idoines, ne soient la panacée.

L’illustration en est qu’en plus de cinquante ans d’indépendance, une longue transhumance politique caractérisée par le passage d’une sanglante dictature à la « démocratie burotico-militaire » (Juan J. Linz), puis à une “démocratie civile”, il n’y a toujours pas eu jusqu’à maintenant, dans notre pays, de cadre sociopolitique propice à enclencher (enfin !) la dynamique du changement pourtant impérieux.

L’on se méprendrait donc à croire que le remède au problème guinéen viendra de l’étranger ou de conclaves entre acteurs politiques (pouvoir et opposition), à fortiori de la seule justice transitionnelle dans la perspective d’une réconciliation nationale vu les multiples violences actuelles et passées. En dépit, bien certainement, des vertus ô combien bienfaisantes de ces actes précités ! Ça se saurait depuis, sinon. . .

L’État, le diable 

À vrai dire, c’est en la nature même de l État guinéen où le bat blesse: par les penchants ethniques du pouvoir, son enclin à l’autoritarisme et à la violence comme mode de règlement des conflits sociaux, sa propension à ethniciser la démocratie, son incapacité manifeste à bâtir la nation et à promouvoir le développement. Tares qui ont pathologiquement et continuellement inhibé à travers le temps le reste de la société et en ont jugulé tous les ressorts d’émancipation et de progrès.

L’État guinéen s’inscrit, ainsi, dans la directe lignée de la conception marxiste de l’État, assimilé à une sorte « d’appareil d’oppression au service de la classe dirigeante », maître dans l’art de la corruption, le clientélisme et, pire, s’appuyant sur l’armée pour se maintenir au pouvoir, réprimer les autres ethnies et les opposants ; instrumentalisant les ethnies, spoliant les richesses nationales au profit d’une coterie, de connivence souvent avec des intérêts étrangers.

La monstruosité du pouvoir guinéen est d’autant plus inquiétante que ce dernier a irrésistiblement phagocyté toute forme de résistance civile ou politique, nargué impunément le droit international, dans un contexte d’État-nation pluriethnique sans sentiment réel d’appartenance nationale.

Toutefois, la rémission de l’État postcolonial est une large problématique commune à la plupart des États africains voire au-delà, avec des travers plus ou moins marqués ici et là. (Les Balkans, l’Irak, le Mali, la Côte d’Ivoire, pour ne citer que ceux-là.)

Pourtant, il suffirait que les composantes guinéennes s’unissent et vivent en harmonie, pour que le Léviathan que l’État guinéen se complait à être montre ses limites et tombe en loques le satrape avec. Ou que, de façon inversement utopique, le pouvoir se moralise un tant soit peu, pour que nous commencions à voir le bout de nos peines. Les choses semblent bien loin de prendre cette direction pour le moment. Loin s’en faut !

Les ethnies ne sont pas insolubles dans la démocratie, à fortiori à nier  

L’enclin de l’individu à un attachement identitaire, religieux, culturel, ou à quelque autre valeur, porte à croire qu’il serait difficile d’envisager une dissolution de l’ethnie. Quelle que soit donc la configuration sociopolitique, il faut faire avec les ethnies. Comme le dirait Jean-François Bayart: « on ne peut nier l’existence, voire l’irréductibilité des consciences ethniques ». De plus, « dans les sociétés africaines, les identités ethniques appartiennent à un horizon défini, bien identifié, qui les rendent attractives. » (C. Coulon). Tout bien considéré, démocratie et ethnie ne sont, à priori, antinomiques en Afrique.

À cet égard, fort heureusement, l’on conviendra que les crises guinéennes sont plus révélatrices des défaillances de l’État et de la nécessité d’y remédier par de profondes réformes structurelles, que de velléités sécessionnistes réelles.

Tant mieux que les liens historiques et sociaux aient jusquici sauvé la patrie, ce, presque de façon miraculeuse dans l’après-élection d’AC, tant on y alors frôlé le précipice. Gare ! toutefois, car rien ne semble acquis d’avance.

Au fait, « il convient juste d’envisager l’ethnicité sous l’angle de la diversité culturelle et territoriale et se poser la question de son intégration dans le cadre de la démocratie. » (R. Otayek). Comme au Ghana, au Bénin ou en Ouganda où l’on assiste à lémergence de chefferies traditionnelles dotées de vrais pouvoirs.

Reformer le pouvoir à tout prix

C’est la fumisterie légendaire du pouvoir guinéen qu’il faudrait vaille que vaille changer, au-delà des vœux pieux, de critiques et suggestions de tout acabit, afin de voir émerger une société démocratique, apaisée et prospère dans notre pays.

Aussi longtemps sinon que le pourvoir central guinéen se détournera de la question du développement, de la neutralité — ethnique — dans la gestion des affaires, et perdurera dans l’irresponsabilité démocratique et administrative (truquages électoraux, viol des libertés, rapines, violences tous azimuts, spoliation des ressources publiques, paupérisation des masses), eh bien les clivages entre les composantes nationales persisteront, ramenant au centre des querelles de clocher la question du partage du pouvoir, avec des conséquences plus ou moins graves. 

Et, si « la superbe bête blonde [d’État], assoiffée de proies et de victoire » (Nietzsche) persévérait dans son « désir de puissance absolue » et de violence symbolique à l’endroit des minorités et des autres composantes nationales, la question... de sa mise en mort en découlera tout naturellement !

In fine, dans la problématique des rapports sociopolitiques conflictuels autour du pouvoir en Guinée, il s’agit de rompre avec le bonapartisme politique hérité du féodalisme africain, de la colonisation et de l’idéologie socialo-communiste, fondés sur l’autocratie, la violence, la prédation, pour une gestion consensuelle, équilibrée, progressiste, moins tributaire de l’ethnie ou d’intérêts privés, voire décentralisée de l’État suivant nos propres réalités socioculturelles.

Oury Baldé

P.-S. – Texte rédigé sous contrainte de temps. Molière voudra bien être clément, encore une fois de plus, pour certaines tournures stylistiques.

Avec toute ma gratitude.

Cet article ainsi que plusieurs autres de mes écrits sont consultables sur ma page Facebook, L’amphigouri de Oury, au lien suivant :https://www.facebook.com/www.lamphigourideoury/


 

0 commentaire(s) || Écrire un commentaire

Revenir en haut de la page


Spécial
 19/04/16: Chine - Europe : la guerre de l’acier a commencé. En Guinée, nous subissons le plus mauvais des présidents et les plus déshonorables des Parlementaires africains !
 16/12/15: Alpha Condé, le RPG et la culture de violence en Guinée.
 26/12/13: Guinée : un pays qui a besoin d’une opposition.
 28/11/13: Cellou Dalein, Sadio Barry et Diallo Sadakaadji: il est temps de briser le silence.
 02/07/13: Sadio Barry: un combat politique en passe d’être gagné en Allemagne !

 Lire plus d'articles...
Editorial
 31/03/15: François Louncény Fall : la honte nationale des Guinéens !
 11/03/15: Guinée : après les menaces des opposants, Alpha Condé et la Ceni leur font le doigt !
 19/02/15: Conakry: île de toutes les opportunités pour Alpha Condé et la mafia étrangère qui le soutient.
 07/08/14: Alpha Condé : l’erreur historique des Guinéens.
 04/02/14: Guinée: la presse censurée à Labé, mais paradoxalement pas par le pouvoir !

 Lire plus d'articles...
Analyse
 13/08/18: M.A.K. : du duo gagnant vers un duel sanglant ?
 07/08/18: L’anacarde, ce marché à plus de 4 milliards de dollars par an qui pouvait changer le quotidien du guinéen lambda, pourtant il n’est pas trop tard.
 06/08/18: Race et Racisme. Ethnie et État
 29/07/18: Guinée : les moyens du redressement existent
 24/07/18: Néfastes et sordides jeux politiques en Guinée.

 Lire plus d'articles...
Interviews
 31/10/16: Guinée : grande interview de Sadio Barry dans le journal Sanakou
 22/07/15: Interviews de Sadio Barry dans Echos de Guinée.
 14/06/15: Emissions du 7 au 11 juin 2015 avec Bashir Bah et Sadio Barry : les audio sont disponibles.
 25/01/15: L’artiste guinéen Elie Kamano dans le journal lefaso.net
 27/02/14: Entretien avec le jeune leader guinéen Mohamed Lamine Kaba, Président du parti FIDEL

 Lire plus d'articles...
Dossiers
 21/06/16: Sadio Barry : « J’accuse Alpha Condé, la justice guinéenne, Fatou Bensouda et sa CPI pour les tueries et pillages enregistrés à Mali Yemberen le vendredi 17.06.2016 »
 03/04/14: Cellou Dalein et l’UFDG
 17/02/14: GPP FM Fouta de Labé : Alpha Boubacar Bah et Laly Diallo de l’UFDG en opposition à Sadio Barry
 28/01/14: Guinée : Alpha Condé est-il encore crédible pour parler des audits de 2011 ?
 09/01/14: Cellou Dalein Diallo, le Président Responsable Suprême des Peuls ?

 Lire plus d'articles...
Exclusif
 13/12/13: Un conseil d’ami à Elhadj Cellou Dalein Diallo, leader de l’opposition guinéenne
 01/10/13: Législatives 2013 en Guinée: l'UE confirme le bilan de la journée électorale dressé par guineepresse.info en tous ses points.
 09/09/13: Guinée: des élections bâclées malgré trois ans de retard et risques sérieux de violences ethniques
 01/08/13: Guinée: quelles sont les véritables motivations de Mansour Kaba ?
 17/07/13: Bakary Fofana: l’irresponsable "cheveux blanc" de la Guinée !

 Lire plus d'articles...
Autres infos
 
 
Cours des dévises
 1 euro = 9350 FG +1.63%
 1 dollar = 6977 FG -3.1%
 1 yuan = 400 FG +0.00%
 1 livre = 10500 FG +1.25%
06/02/13 02 : 02
Articles marqués
 07/04/18: Guinée : le théâtre que nous font vivre Elhadj Alpha mo Siguiri et koto Cellou mo Dalein !
 30/05/16: Manifeste de Sadio Barry sur la crise sociopolitique en Guinée
 22/04/16: Guinée: les confessions d’un voleur de la République !
 28/02/16: Cellou Dalein ou l’enfant gâté du Fouta et Bah Oury le malchanceux.
 25/11/15: Sadio Barry, au sujet de la foi.

 Lire plus d'articles...
 
 
Multimédia
 
Gaetan Mootoo d'Amnesty international, sur les massacre et viols du 28 septembre en Guinée

Par Christophe Boisbouvier

« Les tortionnaires ont franchi une étape inimaginable. Des militaires déchiraient les vêtements des femmes avec une telle violence, parfois avec des couteaux ou la baïonnette, les violant en public. C'était la barbarie dans toute son horreur ».
SOURCE : RFI

 
RTG news (journal TV)
 
Médias
le Jour
IvoirNews
mediapart
Hafianews
togoforum
fereguinee
Guineeweb
ActuGuinée
tamsirnews
Guineeview
Guinée libre
Guineenews
Guinee infos
Guineevision
oumarou.net
aminata.com
Timbi Madina
afriquemplois
Guinea Forum
africatime.com
InfoGuinee.net
guinee224.com
Haal-Pular.com
guineeweb.info
Le Guepard.net
Africabox Music
Guinee nouvelle
Euro Guinée e.V
Guineeinformation
Site en langue Pular
Les Ondes de Guinée
Camp Boiro Memorial
Mondial Communication
Soc.culture.guinea-conakry
 
 
 
 
 

Radio Mussidal Halipular

Radio MH
 
 
 
 

L’intervention du Président de la Coordination Nationale Haalipular de Guinée, Elhadj Saikou Yaya Barry, relative aux crimes ethniques dont Waymark est complice en Guinée:

Elhadj Saikou Yaya Barry

 
 


ITEEV Aachen import/export:

Agence d’import/export des produits et équipements informatiques et industriels, des véhicules et engins de tout genre, de l’Allemagne pour toutes les directions, en particulier l’Afrique:

www.iteev-aachen.com

 
 


Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): le parti d'avenir.

Ci-dessous, vous trouverez la fiche d'inscription (adhésion) et de soutien au parti en fichier PDF. Les données des personnes membres ou contributeurs resteront strictement confidentielles et accessibles uniquement à l'administration restreinte du parti pour la comptabilité et la mise en place d'un répertoire de cadres et personnes ressources du parti en fonction de leurs professions et compétences, à toutes fins utiles.

Les fiches remplies peuvent être remises à un bureau du parti ou scannées et transféré à la direction du parti aux adresses suivantes:

1- Mail Compta : bag.compta@protonmail.com     pour des payements, cotisations ou dons.

2- Mail Général : bag.guinee@protonmail.com      pour adhésion ou modification de données personnelles existentes.

Fiche d'adhésion au parti

Fiche de cotisation et de soutien au parti B.A.G

Affiche du B.A.G en Guinée

 
Lire le préambule du BAG !
 
Suivre l'évolution du parti B.A.G !
 
Débat du 09.09.2016 – JaquesRogerShow vs Sadio Barry, le leader du Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): l’audio est disponible
 
Débat du 18.9.16 - Hafianews vs Sadio Barry du BAG : l’audio est disponible
 
 
©2007-2008 Guineepresse.info
|Webmaster
|Sitemap
|Qui sommes nous?
|Forum
|Archives
|Mentions légales
|Aide et remarques