Bienvenue sur GuineePresse.info
Google
 

Mis en fonction le 16.01.2008
Chercher dans GuineePresse.info :
Accueil
Actualité Opinion
Sport
Culture
Archives
Vie pratique
Forum
Accueil > Actualité > Interviews |Syndication rss Send to facebook Send to facebook twitt this Send to LinkedIn Send via email Print |Vendredi, 24 novembre 2017 18 : 41

Interview : Mme Halima Camara, séropositive et présidente de AGUIPFOS


Halima.jpg
Halima Camara

2009-04-15 02:03:43

« Je suis victime de mon honnêteté. Les gens ont profité de ma sincérité pour se bâtir une belle vie…».  

L’on se souvient qu’en 2002, au moment où l’ex-première dame, Madame Henriette Conté multipliait les campagnes de sensibilisation contre le Sida, pour la première fois, les guinéens furent surpris de voir une personne  venir déclarer publiquement qu’elle est séropositive. C’était inédit. L’ex-première dame et les bonnes volontés ont formulé de nombreux souhaits dans le cadre du soutien à la téméraire Halima. Hélas, tout n’aura duré que le temps d’un éclaire. Halima mène une vie exécrable. Elle vivote dans un dénuement total. A en croire à ces propos, tous ce qui lui avait été proposé est détourné par d’autres personnes.

Son seul souhait aujourd’hui est de rencontrer le président Dadis et le CNDD pour qu’enfin, elle soit rétablie dans ses droits.

Guineepresse.info :

Qu’est-ce qui vous a motivée en 2002 à déclarer publiquement votre état de santé ?

Halima Camara :

C’est après le  décès de mon unique  fille en 2002 qui était séropositive  que je suis allée me confier à ma sœur qui est pharmacienne. C’est donc  le décès de ma fille qui m’a poussé  à aller à l’hôpital pour faire mon test de dépistage. Un test qui révélera plus tard ma séropositivité. J’ai eu beaucoup peur et je me suis dit que ma fille est morte de cette maladie.  Donc, moi aussi je vais en mourir. C’est ainsi que j’ai annoncé la nouvelle à ma maman. J’ai dit maman, je viens de faire le test, on m’a dit que je suis atteinte de la maladie qui a tué ma fille. Et je ne sais plus que faire. Ma mère m’a dit qu’il y a un guérisseur à Boké, qu’elle va m’amener chez ce dernier. Mais, toute la nuit je n’ai pas pu dormir. Et très tôt le matin je suis allée à l’hôpital où j’ai rencontré Docteur Siré à qui j’ai expliqué mon problème. Il m’a dit qu’il y a une ONG où un monsieur doit venir pour parler avec les malades du VIH Sida. Arrivée là-bas, j’ai pris contact avec le jeune homme en question qui m’a dit effectivement qu’il a des produits. Il m’a invité chez lui pour me donner certains médicaments.  Et chaque matin j’allais chez lui chercher les médicaments.

Mais, vu la distance qui nous séparait, je lui ai dit que je suis fatiguée de venir tous les jours chez lui. Car, je n’ai plus de transport. Il m’a donné le transport pour trois jours et le troisième jour il s’est déplacé pour venir chez moi. Il m’a appris que la première dame, Mme Henriette Conté, doit faire une campagne de sensibilisation relatif au VIH Sida dans les garnisons militaires et que lui il s’apprêtait à rentrer en Allemagne. Son inquiétude était de savoir qui allait s’occuper de moi pendant son absence.  Surtout il savait que je n’avais pas de moyen pour acheter les Antirétroviro (ARV). Il me conseille d’aller témoigner. Car, selon lui, l’Etat allait me prendre en charge. Je lui ai dit de me laisser aller voir d’abord ma mère. Mais, je lui avais dit aussi que j’avais peur d’être rejetée si je déclarais mon état de santé et que, je préfèrerait  qu’il s’occupe lui-même de moi. Il m’a dit que peut-être si je témoigne, l’Etat va me prendre en charge et les gens ne vont pas se rendre compte. C’est ainsi que j’ai informé  ma mère qui m’a aussitôt encouragé de le faire. Le lendemain matin, on s’est rendu sur les lieux, Docteur Condé et moi. Où j’ai trouvé une autre femme qui était dans la même situation que moi et qui tenait ses deux enfants dans les bras. Dès qu’elle a fini de témoigner, elle s’est aussitôt  évanouie.  Elle a confié ses deux enfants à Madame Henriette Conté avant de rendre l’âme le lendemain matin. A mon tour, j’ai témoigné et on a fait la campagne de sensibilisation dans toutes les garnisons militaires du pays avec  Docteur Bintou Bamba. Après, je passais toute la journée au siège du Comité National de Lutte Contre le Sida (CNLS) où Hadja Mariama Djélo m’avait tenu beaucoup de promesses. Elle m’avait dit qu’elle allait me faire un bureau, qu’on allait me former afin que je fasse le consiling pour les autres.

Mais, auparavant, beaucoup d’amies m’avaient dit de ne pas témoigner. Car, pour elles, ce n’était pas sûr qu’on me prenne en charge. Je leur ai dit peut-être que ça ne va pas se passer comme ça. Ils ont organisé une rencontre à Novotel pour les séropositifs et je me suis rendue  là-bas avec Conté qui était lui aussi dans la même situation que moi.  C’est Lamine Sidimé qui était  premier ministre à l’époque et en même temps président du CNLS. Il était prévu que l’argent collecté au cours de cette rencontre nous revienne. Mais, après tout, on n’a rien reçu. Il a fallu que la GTZ s’occupe de nous en ouvrant des ateliers de couture et de teinture avec l’appui de Conté qui entretenait de bon rapport avec la  GTZ. Mais, je me suis rendu compte qu’il n’y avait pas de changement au CNLS. Un jour, j’étais couchée quand ma sœur m’a réveillé pour me dire que les journalistes veulent me voir. Je lui ai demandé  pourquoi,  elle a dit qu’elle ne sait pas. Les journalistes m’ont demandé sur les médicaments que l’ancienne première Dame a apporté. Ils ont demandé si j’en avais eu. J’ai répondu non.  Parce que quand les produits  sont venus, Docteur Cissé nous a appelés Conté et moi  pour aller les voir. Et nous les avons bien comptés. Il y avait 32 cartons contrairement à ce que disent les autres.  Ensuite, j’ai expliqué tous mes problèmes aux journalistes. Et le jour où le journal est sorti j’étais chez l’ancienne première dame et c’était titré : ‘’Qui a fait mentir la Première dame ?’’. Depuis ce jour, je n’ai pu rencontrer Mme Henriette Conté qu’au décès de son mari. Et je pense que tous les problèmes que j’ai rencontrés sont nés là.  Toutes les portes m’ont été fermées. Partout où je passe je ne suis pas reçue. Quand je monte un projet, je me vois rejetée et je ne trouve pas de financement. Alors que les gens que j’ai formés et aidés sont reçus partout et leurs projets sont financés.

Et comment vous avez pu vous soigner quand vous étiez  tombée malade il y a deux ans?

Quand je suis tombée malade, j’ai été paralysée et restée couchée dans la maison pendant deux mois. Il a fallu que la GTZ m’évacue au Sénégal pour des soins. J’ai passé trois mois dans le lit d’hôpital.  Mais, avant ma paralysie j’avais monté un projet pour au moins avoir un atelier de couture pour moi puisque c’est que je sais faire. A mon retour, le réseau des femmes qui devrait financer mon projet a fixé la date de l’ouverture de l’atelier à laquelle j’ai assistée. Mais, malgré tous les honneurs, l’atelier ne m’appartenait pas. Pourtant j’ai monté le projet au nom de mon association, l’AGUIFOS. C’est après quelques mois que Fatou, directrice du réseau des femmes m’a appelée pour me donner 700 mille GNF.  J’ai monté un autre projet  au huit novembre où on fait la prise en charge des malades de VIH SIDA. Cet autre projet, je le pense bien est en bonne voie et je pense que les gens vont m’aider. Car, je le répète, ce projet est aujourd’hui mon unique espoir sur terre.

Quel appel lancez-vous aux autorités ?

Je dirai aux autorités que je suis victime de mon honnêteté. En témoignant, mon souhait était que d’autres malades m’emboîtent le pas afin que les personnes de bonnes volontés  nous viennent en aide. Mais, très malheureusement, j’ai été victime de trahison. Les gens ont profité de ma sincérité pour se bâtir une belle vie. 

A présent, je voudrais demander au président Dadis et à tous les membres de son gouvernement et du CNDD ainsi qu’à toutes les bonnes volontés de m’aider. Car, je souffre énormément aujourd’hui. L’unique fille que j’ai eue dans ce monde est décédée et ma mère est très vieille. Qu’on me vienne au secours pour que je puisse subvenir à mes besoins, soutenir ma mère et les deux orphelines qu’on m’a confiées. Ces personnes ne comptent que sur moi dans ce bas monde. Qu’ils ne le fassent pas pour moi, mais qu’ils le fassent pour leurs progénitures. Moi, je n’ai rien à leur donner, mais le Tout Puissant les récompensera.

Ahmadou 1 Diallo


 

4 commentaire(s) || Écrire un commentaire

Revenir en haut de la page


VOS COMMENTAIRES

Mme Diaby Habibatou Bah15/04/2009 10:41:10
Mais je demande au groupe Guineepresse.info de laisser les coordonnees de la femme en fin kon puisse la joindre soit peux nous pouvons l"offrir.
konate16/04/2009 00:19:09
je demande au site de me donner son adresse pour lui faire du peu que je peu comme aide svp merci
GuineePresse.info16/04/2009 01:04:34
Bonjour à toutes et à tous !

Nous avons repris contact aujourd'hui avec Mme Halima Camara pour répondre à la demande de certains lecteurs. Elle est joignable au numéro de tél. 00224 62607748.
Nous prions chacun ici de n'en faire que bon usage. Cette dame, en témoignant à visage découvert, aide à éclairer, à reveiller nos populations par rapport à un fléau réel qu'il faut à tout prix contenir. Elle est à féliciter et à aider. Personne ne doit lui dre des choses désobligeantes, s'il vous plait !

Merci pour la compréhension !
el hadj hamidou diallo30/04/2009 16:39:52
merci pour cette dame à la rédaction de guineepresse. j'ai pris contact avec cette dame et m'engage à lui venir en aide. que les bonnes volontés l'aident pour l'amour de DIEU.
Spécial
 19/04/16: Chine - Europe : la guerre de l’acier a commencé. En Guinée, nous subissons le plus mauvais des présidents et les plus déshonorables des Parlementaires africains !
 16/12/15: Alpha Condé, le RPG et la culture de violence en Guinée.
 26/12/13: Guinée : un pays qui a besoin d’une opposition.
 28/11/13: Cellou Dalein, Sadio Barry et Diallo Sadakaadji: il est temps de briser le silence.
 02/07/13: Sadio Barry: un combat politique en passe d’être gagné en Allemagne !

 Lire plus d'articles...
Editorial
 31/03/15: François Louncény Fall : la honte nationale des Guinéens !
 11/03/15: Guinée : après les menaces des opposants, Alpha Condé et la Ceni leur font le doigt !
 19/02/15: Conakry: île de toutes les opportunités pour Alpha Condé et la mafia étrangère qui le soutient.
 07/08/14: Alpha Condé : l’erreur historique des Guinéens.
 04/02/14: Guinée: la presse censurée à Labé, mais paradoxalement pas par le pouvoir !

 Lire plus d'articles...
Analyse
 22/11/17: Africa Midi: Emission spéciale sur la question d’esclavages d’Africains en Libye (mercredi 22/11/17 à 20 GMT)
 20/11/17: Alpha Condé aux abois pour un 3è mandat.
 19/11/17: Décès de El-Hadj Oumar Doungou Barry - Déclaration de la coordination nationale des fulbé et Haalipular de Guinée.
 14/11/17: Déficit de démocratie en Guinée – Sommes-nous tous coupables et responsables ?
 14/11/17: La radio Africa Midi a reçu samedi, 11.11.17, Mohamed Mara, journaliste à Espace Fm Guinée.

 Lire plus d'articles...
Interviews
 31/10/16: Guinée : grande interview de Sadio Barry dans le journal Sanakou
 22/07/15: Interviews de Sadio Barry dans Echos de Guinée.
 14/06/15: Emissions du 7 au 11 juin 2015 avec Bashir Bah et Sadio Barry : les audio sont disponibles.
 25/01/15: L’artiste guinéen Elie Kamano dans le journal lefaso.net
 27/02/14: Entretien avec le jeune leader guinéen Mohamed Lamine Kaba, Président du parti FIDEL

 Lire plus d'articles...
Dossiers
 21/06/16: Sadio Barry : « J’accuse Alpha Condé, la justice guinéenne, Fatou Bensouda et sa CPI pour les tueries et pillages enregistrés à Mali Yemberen le vendredi 17.06.2016 »
 03/04/14: Cellou Dalein et l’UFDG
 17/02/14: GPP FM Fouta de Labé : Alpha Boubacar Bah et Laly Diallo de l’UFDG en opposition à Sadio Barry
 28/01/14: Guinée : Alpha Condé est-il encore crédible pour parler des audits de 2011 ?
 09/01/14: Cellou Dalein Diallo, le Président Responsable Suprême des Peuls ?

 Lire plus d'articles...
Exclusif
 13/12/13: Un conseil d’ami à Elhadj Cellou Dalein Diallo, leader de l’opposition guinéenne
 01/10/13: Législatives 2013 en Guinée: l'UE confirme le bilan de la journée électorale dressé par guineepresse.info en tous ses points.
 09/09/13: Guinée: des élections bâclées malgré trois ans de retard et risques sérieux de violences ethniques
 01/08/13: Guinée: quelles sont les véritables motivations de Mansour Kaba ?
 17/07/13: Bakary Fofana: l’irresponsable "cheveux blanc" de la Guinée !

 Lire plus d'articles...
Autres infos
 
 
Cours des dévises
 1 euro = 9350 FG +1.63%
 1 dollar = 6977 FG -3.1%
 1 yuan = 400 FG +0.00%
 1 livre = 10500 FG +1.25%
06/02/13 02 : 02
Articles marqués
 30/05/16: Manifeste de Sadio Barry sur la crise sociopolitique en Guinée
 22/04/16: Guinée: les confessions d’un voleur de la République !
 28/02/16: Cellou Dalein ou l’enfant gâté du Fouta et Bah Oury le malchanceux.
 25/11/15: Sadio Barry, au sujet de la foi.
 01/03/15: Guinée: qui trompe le peuple, le pouvoir ou l’opposition ?

 Lire plus d'articles...
 
 
Multimédia
 
Gaetan Mootoo d'Amnesty international, sur les massacre et viols du 28 septembre en Guinée

Par Christophe Boisbouvier

« Les tortionnaires ont franchi une étape inimaginable. Des militaires déchiraient les vêtements des femmes avec une telle violence, parfois avec des couteaux ou la baïonnette, les violant en public. C'était la barbarie dans toute son horreur ».
SOURCE : RFI

 
RTG news (journal TV)
 
Médias
le Jour
IvoirNews
mediapart
Hafianews
togoforum
fereguinee
Guineeweb
ActuGuinée
tamsirnews
Guineeview
Guinée libre
Guineenews
Guinee infos
Guineevision
oumarou.net
aminata.com
Timbi Madina
afriquemplois
Guinea Forum
africatime.com
InfoGuinee.net
guinee224.com
Haal-Pular.com
guineeweb.info
Le Guepard.net
Africabox Music
Guinee nouvelle
Euro Guinée e.V
Guineeinformation
Site en langue Pular
Les Ondes de Guinée
Camp Boiro Memorial
Mondial Communication
Soc.culture.guinea-conakry
 
 
 
 
 

Radio Mussidal Halipular

Radio MH
 
 
 
 

L’intervention du Président de la Coordination Nationale Haalipular de Guinée, Elhadj Saikou Yaya Barry, relative aux crimes ethniques dont Waymark est complice en Guinée:

Elhadj Saikou Yaya Barry

 
 


ITEEV Aachen import/export:

Agence d’import/export des produits et équipements informatiques et industriels, des véhicules et engins de tout genre, de l’Allemagne pour toutes les directions, en particulier l’Afrique:

www.iteev-aachen.com

 
 


Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): le parti d'avenir.

Ci-dessous, vous trouverez la fiche d'inscription (adhésion) et de soutien au parti en fichier PDF. Les données des personnes membres ou contributeurs resteront strictement confidentielles et accessibles uniquement à l'administration restreinte du parti pour la comptabilité et la mise en place d'un répertoire de cadres et personnes ressources du parti en fonction de leurs professions et compétences, à toutes fins utiles.

Les fiches remplies peuvent être remises à un bureau du parti ou scannées et transféré à la direction du parti aux adresses suivantes:

1- Mail Compta : bag.compta@protonmail.com     pour des payements, cotisations ou dons.

2- Mail Général : bag.guinee@protonmail.com      pour adhésion ou modification de données personnelles existentes.

Fiche d'adhésion au parti

Fiche de cotisation et de soutien au parti B.A.G

Affiche du B.A.G en Guinée

 
Lire le préambule du BAG !
 
Suivre l'évolution du parti B.A.G !
 
Débat du 09.09.2016 – JaquesRogerShow vs Sadio Barry, le leader du Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): l’audio est disponible
 
Débat du 18.9.16 - Hafianews vs Sadio Barry du BAG : l’audio est disponible
 
 
©2007-2008 Guineepresse.info
|Webmaster
|Sitemap
|Qui sommes nous?
|Forum
|Archives
|Mentions légales
|Aide et remarques