Bienvenue sur GuineePresse.info
Google
 

Mis en fonction le 16.01.2008
Chercher dans GuineePresse.info :
Accueil
Actualité Opinion
Sport
Culture
Archives
Vie pratique
Forum
Accueil > Actualité > Interviews |Syndication rss Send to facebook Send to facebook twitt this Send to LinkedIn Send via email Print |Vendredi, 24 novembre 2017 18 : 40

Interview: Bah Oury répond au site Lejourguinee.com


2011-11-20 20:11:50

« M. Alpha Condé, aspire à la totalité du pouvoir en Guinée. Sa boulimie totalitaire, ne peut accepter voire tolérer une opposition dans le pays. Son manège actuel n’est que ruse pour atteindre son but » Dixit Bah Oury 

La rencontre entre le président Alpha et les acteurs politiques du pays le 15 novembre dernier, la CENI, la crise sociopolitique du pays et les causes du blocage, le feuilleton Dr Saliou Bella et la direction de l’UFDG, tout a été abordé par le numéro 2 de l’UFDG, dans un langage sans détour.

Interview :

Lejourguinee: Le Président Alpha Condé a reçu la classe politique guinéenne le 15 novembre dernier pour relancer le dialogue politique. Que pensez-vous de cette main tendue ?

Bah Oury :Avant de rentrer dans le vif du sujet permettez-moi de camper le contexte. Dans la dernière quinzaine du mois de mars dernier, le Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation convoque les partis politiques et la CENI pour les informer des décisions suivantes du Gouvernement :

·         La tenue des élections législatives dans le dernier trimestre de 2011

·         La reprise intégrale du recensement électoral

Au cours de la même réunion, il avait qualifié la CENI de structure inefficace, corrompue et qui mange à tous les râteliers. Dans mon intervention en tant que représentant de l’UFDG ,j’avais répondu que le Ministre Alhassane Condé vient d’anéantir les résultats de plusieurs années de dialogue politique certes heurtée et évoluant en dents de scie que l’opposition à l’époque y compris le RPG avait réussi à signer avec le PUP du vivant du Général Lansana Conté (l’indépendance de la CENI, le statut de l’opposition, le financement public des partis politiques et la libéralisation de l’audiovisuel). Pour conférer à ces accords une plus grande solidité, sur l’impulsion du Doyen BA Mamadou, des projets de loi furent introduits auprès de l’Assemblée Nationale qui les adopta. Ces progrès, n’ont pas été octroyés mais sont le fruit des luttes de l’ensemble des forces vives du pays. Poursuivant mon intervention, je déclare que le gouvernement procède à un coup d’Etat institutionnel en violant des dispositions clé de la Constitution guinéenne que M. Alpha Condé a juré de défendre et de faire appliquer lors de son investiture le 21 décembre 2010.

Ainsi pour le Gouvernement, le dialogue politique se résume à les accompagner dans le viol de la constitution pour leur permettre de remettre en cause une possible alternance politique, paisible . C’est pour refuser ce diktat  qu’une vingtaine de partis politiques s’organisèrent autour de l’UFDG, l’UFR, la NGR ,NFD, la GCI….

Pour contourner les prérogatives constitutionnelles de la CENI, un partenariat technique fut signé en catimini entre M. Loucény Camara et M. Alhassane Condé. Ainsi de fait, la CENI est ravalée en un appendice du MATD. Cela est contraire aux dispositions du code électoral et de la constitution.

Du mois d’avril à fin octobre 2011, le Gouvernement parachève ses préparatifs sur le plan institutionnel (mise sous tutelle de la CENI, dissolution illégale de prés d’une trentaine de conseils communaux pour ériger à la place des délégations spéciales composées de responsables du RPG, limogeage de tous les chefs de quartier qui n’émargent pas dans la mouvance présidentielle, et enfin  main mise totale sur l’administration territoriale par le RPG),sur le plan logistique (signatures des contrats avec les prestataires de service pour engager le recensement électoral, achats de kits, recrutement et formation des agents recenseurs ) et sur le plan politique ( neutralisation des forces politiques et militaires  susceptibles de contester le régime d’où la brutalité de la répression lors du retour du Président de l’UFDG le 3 avril 2011, arrestations arbitraires de civils et militaires sous le prétexte fallacieux d’un attentat le 19 juillet 2011, massacres de manifestants les 27 et 28 septembre 2011, et enfin renforcement des dispositifs répressifs avec une milice armée « les donzos » et règne de la terreur avec comme chef d’orchestre le Commandant Resco Camara, gouverneur de la ville de Conakry).

Toutefois il faut préciser qu’après sa rencontre avec le Président Obama et les multiples pressions diplomatiques des Nations Unies et de la Communauté Internationale il feint l’ouverture en « graciant » quelques détenues politiques injustement incarcérées le 03 avril 2011 et en « tolérant » la présence d’El Hadj Cellou le Président de l’UFDG dans le pays à la fin du mois d’août.

Ainsi, pour moi la rencontre du 15 novembre 2011 n’ouvre nullement une hypothétique relance du dialogue politique mais inaugure une nouvelle étape de la stratégie de M. Alpha Condé pour faire entériner de fait les violations de la constitution et les mesures illégales prises précédemment. C’est le baiser de Judas.   

Etes-vous optimiste pour une sortie de crise suite à cette ouverture politique ?

Comme je vous l’ai dit, la deuxième phase de la politique des autorités guinéennes vient d’être engagée. Le gouvernement guinéen considère qu’il n’est plus possible de remettre en cause la gestion des communes urbaines et rurales par ses délégations spéciales. Le recensement électoral conçu et géré par la société sud-africaine totalement acquise au RPG entre dans une phase opérationnelle et Loucény Camara, accélère la mise en œuvre des dispositifs électoraux comme il l’avait fait entre les deux tours des élections présidentielles de 2010. Aussi le système répressif s’organise et se renforce et l’Etat-RPG devient une réalité. Pour Alpha Condé, les déclarations de principe de ses adversaires l’amusent car pour lui « le chien aboie et la caravane passe ».

Deux objectifs sont inscrits dans son agenda. D’abord, « jouant »la décrispation politique il répond aux multiples pressions de la communauté internationale qui cherche avant tout la stabilité du pays et qui réclame « l’instauration d’un dialogue politique » comme voie de sortie de crise. Celle-ci pourra se satisfaire de la diffusion des images où les « partenaires des forces vives se tapent sur le dos, comme de vieux amis ». Ensuite, pour donner un semblant de crédibilité et rendre acceptable aux yeux de l’opinion internationale, les résultats des prochaines législatives il faut faire participer « l’opposition » au scrutin. Pour ce faire, une commission de dialogue pilotée par le Premier Ministre et le Ministre de l’Administration du Territoire donnera des gages aux partis politiques pour que ceux-ci trouvent des arguments pour justifier leur participation sans pour autant avoir obtenu des concessions essentielles devant mener à des élections transparentes, crédibles et justes seules en mesure d’assurer une évolution pacifique à moyen terme du pays. 

M.Alpha Condé, aspire à la totalité du pouvoir en Guinée. Sa boulimie totalitaire, ne peut accepter voire tolérer une opposition dans le pays. Son manège actuel n’est que ruse pour atteindre son but.

Le Président de la République a demandé à ce que les leaders politiques se retrouvent avec le comité créé pour la relance du dialogue afin de trouver une date consensuelle pour les élections législatives. Quel est votre avis ?

Ce n’est pas la date qui est essentielle. D’ores et déjà Messieurs Alhassane Condé et Loucény Camara ont piégé l’organisation du processus électoral. Faut-il fermer les yeux et se faire hari-kiri en fixant dans le cadre d’un pseudo-comité de relance du dialogue, une date d’organisation d’élections législatives sur des bases frauduleuses et anticonstitutionnelles.

L’une des exigences de l’opposition, c’est le gel des activités de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni). Cependant, nous constatons que cette institution continue au mépris de l’opposition ses activités. Pensez-vous franchement que le Chef de l’Etat est capable de faire revenir de la sérénité à la Ceni marquée par des dissensions internes et externes ?

Le gouvernement a violé la constitution. Il n’a pas respecté le code électoral. Il a mis bas les prérogatives constitutionnelles de la CENI. Il a eu le code d’accès du fichier électoral ce qui ne garantit plus son intégrité. Un recensement électoral illégal est entrain d’être programmé  par une société sud-africaine dont la crédibilité est douteuse. Des responsables de la CENI sont démis de leurs fonctions d’autres ont démissionné. Nous devons ouvrir les yeux et reconnaitre que la gouvernance d’Alpha Condé n’a cédé aucune concession et continue allégrement à dérouler son agenda politique sans se préoccuper des récriminations de l’opposition en se disant de « toutes les façons comme ils veulent être députés, ils  finiront par accepter n’importe quoi ».

Cette CENI en toute objectivité a ruiné l’image de l’institution et n’est pas en mesure d’organiser les élections législatives. La Cour Suprême qui joue le rôle de Cour Constitutionnelle aurait dû réagir pour l’invalider mais nous ne nous faisons aucune illusion .Cette même cour a refusé de rendre justice aux conseillers communaux illégalement démis de leur mandat.  

Le pouvoir en place veut confier l’audit du fichier électoral au PNUD. L’opposition veut une consultation préalable avec toute décision impliquant qui que ce soit dans les réformes de la Ceni. Pour vous, est-ce une bonne démarche ?

Le mal est déjà fait. Un simple audit n’est plus suffisant. D’abord une nouvelle CENI est indispensable avec des garanties de crédibilité et de transparence que la CEDEAO, les Nations Unies et l’Union Européenne devraient appuyer à l’image de la certification internationale pour la Côte-d’Ivoire. Prendre les problèmes à la légère peut se révéler très dangereux pour la stabilité et la paix en Guinée.  

Ensuite pour contrecarrer les dispositifs du système répressif que M.Alpha Condé a renforcé avec sa milice privée qu’il a armé « les donzos », il est nécessaire que la Communauté Internationale prenne conscience de l’indispensable besoin d’une « force militaire sous la bannière des Nations Unies pour  participer au maintien de l’ordre et encadrer les forces de défense et de sécurité du pays. On me dira que la Guinée n’est pas à feu et à sang. C’est tant mieux, mais pour que cela dure des mesures préventives urgentes doivent être prises pour éviter que ce pays ne bascule dans la violence. Des mesures préventives sont moins coûteuses et humainement plus intéressantes que le rôle de sapeurs pompiers pour éteindre un incendie qui est encore évitable.

 Changeons de débats. Au sein de l’UFDG, il y a une guéguerre entre Dr Saliou Bella et le président du parti voir le bureau exécutif ? Peut-on savoir aujourd’hui les vrais problèmes de cette dichotomie ?

Le vrai problème est la rencontre à l’insu des instances dirigeantes de Dr Saliou Bella et de M.Alpha Condé. Dans un premier temps il a nié la véracité de cette rencontre pour finir par avouer « qu’ils se sont vus trois fois » selon un de ses proches. L’UFDG à savoir le conseil politique et le bureau exécutif n’ont jamais été informés par l’intéressé ni avant, ni après. En plus il s’est activité dans des actions qui nuisent à la cohésion et à l’intérêt du parti. Je ne vais pas aller jusqu’à confirmer des propos diffamatoires et de délations qu’il aurait proférés. Personnellement, cela ne me surprend guère de sa part.

Dr Saliou Bella veut ramener ce différend politique majeur comme une affaire entre les localités de Dalein et de Dionfo (sous-préfecture de Labé). De ce point de vue il fait fausse route. El hadj Cellou lui a demandé de s’expliquer au niveau du parti ….wait and see. Le parti statuera lorsque le délai qui lui est imparti sera terminé.  

Pour vous, qu’est-ce qui cause le blocage actuel du pays ?

Je n’ai pas la prétention de connaitre les multiples raisons qui enferrent notre pays dans la stagnation et le refus du développement et de la modernité. Je distingue quatre causes principales.

·         La Guinée est sacrifiée par ses élites politiques. Peu d’entre nous est animé par des convictions démocratiques fortes. Pour beaucoup l’action politique n’est qu’une autre forme pour couronner une carrière administrative et ministérielle. Les convictions fluctuent au gré des intérêts susceptibles de leur assurer la signature « d’un décret présidentiel » pour les placer. Il n’  y a aucune constance, seul compte l’ambition personnelle .Le reste, n’est que discours, vite renié dés que le vent change de direction. C’est l’un des maux les plus graves dans notre pays. Difficile dans ce contexte d’avoir des interlocuteurs crédibles et désintéressés. Regardez vous-même, autour d’Alpha Condé nous avons les mêmes qui étaient avec le Général Lansana Conté. Si le Général pouvait les voir, il allait se retourner dans sa tombe.

·         En dépit d’une histoire multiséculaire de brassages de peuples et d’ethnies divers, d’édification d’empires qui ont rayonné sur une bonne partie de l’Afrique de l’Ouest et d’émergence de cultures et de civilisations brillantes ,les élites guinéennes sont corrompues par l’ethno-stratégie. Mais cela n’est qu’un avatar de la mise en place de réseaux mafieux pour s’accaparer des ressources publiques par le biais d’un appareil bureaucratique marqué ethniquement. Le modèle parfait de ce schéma est la gouvernance d’Alpha Condé. Il n’hésite même pas de déclarer « le RPG est au pouvoir, par conséquent il doit chasser de l’administration publique tous ceux qui ne sont pas du RPG » arguant qu’aux Etats-Unis les démocrates à la Maison Blanche remplacent les républicains. Ainsi d’une alternance politique, nous passons à une alternance ethnique dans notre pays. Mais tout cela, n’a rien à voir avec une gestion républicaine, moderne et démocratique du pays, c’est la main mise de toutes les ressources nationales au service exclusif d’un clan ethnique et familial qui s’apparente à celui du Chef de l’Etat et de ses alliés. Toutes les gouvernances qui se sont succédé depuis l’indépendance en 1958 ont fonctionné selon ce modèle que les sociologues appellent la « politique du ventre » dans le cadre de l’Etat néo-patrimonial. De manière plus prosaïque, cela veut dire, corruption, mauvaise gouvernance, discrimination ethnique, négation de la citoyenneté et des compétences, mesures arbitraires et répressives, absence de démocratie, culte de la personnalité, négation du droit et de la vérité, misère  et culte de l’irresponsabilité ,et enfin refus de la modernité et du changement démocratique.

·         La faiblesse du leadership politique collectif a mené toutes les luttes engagées depuis 2006 pratiquement dans l’impasse. Malgré les multiples sacrifices ,les abstentions généralisées sur l’ensemble du territoire au référendum 2001, aux élections législatives de 2002 et aux présidentielles de 2003, les grèves générales de 2006 et 2007, les massacres d’innocents en juin 2006, le 22 janvier 2007 et le 28 septembre 2009, les mutineries militaires de mai 2007 et mai 2008 ,la transition sous la férule du CNDD et les élections présidentielles de 2010 n’ont pas permis à notre pays de sortir d’une crise qui ne fait qu’enfoncer davantage les guinéens dans la misère et d’effriter dangereusement le sentiment national. Les élites politiques et militaires sont responsables de cette situation. Il n’y a pas une fatalité de l’échec et l’impossibilité de redresser la Guinée. Mais il faut nécessairement pour une sortie de crise durable, un profond changement du leadership politique en Guinée. Les nouvelles générations doivent prendre conscience qu’’elles ont l’obligation de s’impliquer et de revendiquer toute leur place. Pour qu’elles réussissent il faudra tourner le dos à la mentalité politique qui a corrompue la société guinéenne depuis l’indépendance et renouer avec les idéaux qui ont fait déferler les jeunes dans les rues en janvier – février 2007. La relève doit prendre ses responsabilités pour assurer la rénovation de la classe politique qui a montré ses limites. Alors l’’espoir sera permis. La Guinée s’en sortira, car j’ai confiance en l’avenir de notre pays.

·         Enfin, l’élite intellectuelle joue insuffisamment son rôle. La culture du débat démocratique est encore faible. Ceux qui travaillent dans la fonction publique sont peu ou prou très fragile. L’université guinéenne est encore marquée par la pensée unique vestige  des discours fleuves des années 70, du Responsable suprême de la révolution qu’Alpha Condé ambitionne de réhabiliter.

Ces blocages ne sont pas immuables. Le vent du changement n’est qu’assoupi comme le calme qui précède la tempête.   Verra bien qui vivra.

 En dépit de l’élection d’un président civile, le pays est isolé par la communauté internationale. Est-ce par manque d’ouverture politique à l’opposition ou bien c’est la mode de gouvernance instaurée par Alpha Condé qui fait peur aux investisseurs ?

Le Chef de l’Etat guinéen n’inspire pas confiance. Il a raté les opportunités pour faire converger vers lui les aides dont le pays a besoin. Mais aussi il n’a fait aucun effort dans ce sens. Si, deux ou trois mois après son investiture, il avait œuvré à organiser des élections législatives crédibles et sincères alors il aurait contribué à débloquer le financement des 9éme et 10éme FED de l’Union Européenne. Il a refusé d’appuyer sur le déclencheur. Il a préféré les dérives dictatoriales….il lui est difficile de revenir en arrière. Il est l’artisan de son propre échec.  

Lejourguinee: Mr Bah Oury, nous vous remercions de votre disponibilité 

 Bah Oury: C'est à moi de vous remercier pour le noble travail que vous faites tous pour notre pays, du courage surtout.

  

 Propos recueillis par

Bah Balima et Mohamed Sylla 

Lejourguinee.com


 

11 commentaire(s) || Écrire un commentaire

Revenir en haut de la page


VOS COMMENTAIRES

barrinaldo20/11/2011 22:21:33
Bah oury est un grand leader visionnaire.
BALDE Kandia-Haïdara20/11/2011 22:47:29
La qualité de cette interview et l'excellente analyse de la situation guinéenne montrent bien que BAH Oury est l'un des leaders politiques les plus compétents et les plus expérimentés de Guinée.Il a une vision claire de là d'où nous venons,là où nous sommes et là où nous devons aller. Ce n'est donc pas un hasard si Alpha le Grimpeur tient coûte que coûte à l'éloigner le plus longtemps possible de la Guinée en l'accusant bien avant le début des enquêtes d'être dans un complot. Mais il se leurre: BAH Oury rentrera bientôt en Guinée pour continuer le combat contre la dictature naissante qu'il n'a cesse de dénoncer à haute voix.Peut-être que le Grimpeur va cette fois-ci nager pour aller dans l'atlantique; Sékhouréya étant proche de la mer. Le gars a tellement peur de BAH Oury.
BARRY Boubacar20/11/2011 23:32:16
Monsieur Bah, on dirait que vous êtes seul à avoir compris.Etre homme politique, c'est de toujours avoir une vision un peu lointaine par rapport au quotidien. Je ne souhaite pas vous opposer à Monsieur Dalein, mais permettez-moi de vous dire que ce Monsieur nous fait perdre du temps.J'ai un gamin de 24 mois, il s'est brûlé légèrement le doigt dans ma tasse de thé il y a six mois, il n' y touche plus. Mais voilà malgré les erreurs d'entre deux tours,que les yeux de Monsieur Dalein se remettent à briller d'anthousiasme, après une déclaration et une invitation d'Alpha Condé.Sachez que vous trahirez la Guinée en voulant demeurer dans cette hypocrisie. Dalein n'est pas à la hauteur, quittez-le, nous vous suivrons tous. Ne restez plus bridé derrière un chef sans vision ni stratégie, un leader qui ne sait pas tirer les leçons du passé conduit son peuple dans l'abîme.Vous devez prendre une décision, ne serait-ce qu'au nom des martyrs. Dalein recommence à plaider pour une "honnêteté intellectuelle", il rêve. Le camp d'en face ignore ce vocabulaire. Il est temps de faire le menage et de virer les incompétences, peu importe de quel camp il se trouve.
Salam aley koum.
citoyen21/11/2011 00:40:05
I respect you, Mister Bah
bhouria diallo21/11/2011 07:22:34
je dirais grand merci a mon propre general mr. bah oury ce grand soldat infatiguable qui dit tout est a ne rien laisser la guinee a besoin de ce mr qui est sincere et franc qui ne mache pas ces mots quant il s'agit de dire la verite devant n'en porte qui ou d'ou qu'il se trouve bonne chance a vous et au ppl de guinee. Ameen
Balde A Brxl21/11/2011 15:58:31
C'est le seul qui a cette capacité de vision futur, et c'est pour cela qu'Alpha l'acuse d'organiser le faux coup d'Etat a fin qu'il reste en exil durant son pouvoir.Il a aussi accuser la gambie et le senegal pour que ces deux pays n'accepte Bah oury,Diallo Sadaka d'etre meme a coté de la guinée.A mon avis UFDG doit tout faire pour le retour de Bah oury avant d'aller aux ellections legislative si non c'est un signe de faiblesse.
Samba Diallo23/11/2011 06:25:52
Je pense le courage de Mr Bah et sa determination étaient devenus trop genant pour Fa Codé. C'est pourquoi,il l'accuse de complot.Mais, l'avenir lui jugera.

Quand est-ce-que va commencer le printemps de l'afrique sub-saharien. Wait and see
abba23/11/2011 22:52:47
Exellente intervention de monsieur Bah oury.CONTINUEZ SUR CETTE LANC2E LES FRUITS VIENDRONT BIENTOT INCHALAH .
Aux gens qui disent que bah oury doit quitter cellou suis désolés ils ne sont pas pour le triomphe de la vérité face à ce régime dictatorial et ethniciste de alpha condé.SINON CE QUE VOUS DEVEZ COMPRENDRE C4EST QUE L'UFDG C'EST PAS CELLOU D4AILLEURS IL A TROUVE BAH OURY LABA ET TANT D'autres et quand il est venu beaucoup d'autres personnes sontvenues grossir les rangs du parti au nom de l'unité.Donc si cellou est parti il a au préalable consulté bah oury et les autres membre du parti qui lui ont donné feu vert.Il faut que vous sachiez que c'est ça qui est bon pour un parti comme l'ufdg chacun joue un role particulier et je vous demande d'arréter vos discours fractionniste qui ne vont que dans l'intéret du pouvoir en place Cellou et bah oury sont en phase si vous ne pouvez pas apporter de nouveaux militants et fortifier davantage l'ufdg n'essayer pas de semer la division au sein du parti.Heureusement que Bah Oury est une personnalité intelligente et hautement onscient de l'importance capitale d'unir toutes nos forces pour faire face a ce monstre Bah oury n'est pas intéréssé par des postes ou autres au contraire c'est l'intérêt vital des guinéens qui l'anime sinon il n'aurait pas accepté de recevoir bah mamadou a l'ufdg ou encore il pouvait refuser de se ranger derrière Cellou qui venait du pup.Aujourd'hui on a aussi besoin de la stature internationale,des qualités d'homme d'etat de CELLOU DALEIN que de l'expérience politique et la determination de bah oury combiné a la volonté de l'ufdg de combattre l'injustice et promouvoir l'etat de droit en guinée pour mettre fin aux pratiques retrogrades du régime d'alpha condé et permettre enfin au guinéen de subvenir ases besoins et de se sentir bien chez lui partout en guinée
VIVE CELLOU DALEIN VIVE BAH OURY VIVE FODE OUSSOU VIVE MME TOFFANY VIVE BEN YOUSSOUF KEITA VIVE UFDG VIVE UNE GUINEE UNIE ET PROSPERE
SADIO BARRY27/11/2011 13:53:41
Entièrement d'accord avec Bah Oury! Sans la satisfaction de ces exigences, rien d'autres ne sera possible en Guinée que la guerre civile que le RPG et ses donzos preparent depuis longtemps.
B5230/11/2011 11:16:19
Merci de votre analyse de la situation de notre très chère patrie. Mais je me demande si les soient disant leaders ont le temps de lire et prendre conscience de ce qui écrit dans ce document. Tout patriote qui va lire cette analyse aura la chair de poule. Car ils plus préoccupés à leurs manœuvres politiciennes
Je voudrais également profiter de cette occasion pour lancer un appel à tous les rédacteurs de ce site d'éviter les écris ethnocentriques, mais plutôt se focaliser sur des analyses de ce genre qui, selon moi, seraient plus productives que des discours et/ou commentaires ethnocentriques bidons.
Vive la jeunesse Guinéenne.
Que Dieu bénisse la Guinée
SOW Amadou02/12/2011 14:35:09
Bah est un heros de la lutte pr Démocratie,l'instoration d'un etat de droit dans ma Guinée Natal.Mais helas en Guinée qd on est animé de bonne foi de patriotisme on reçoit ts les couts parcq la mafia est tres puissante organisé et sans scripule ne reculant dvt rien...Sinon en 1992 où 93 lors son arrestation je faisais le primaire
Spécial
 19/04/16: Chine - Europe : la guerre de l’acier a commencé. En Guinée, nous subissons le plus mauvais des présidents et les plus déshonorables des Parlementaires africains !
 16/12/15: Alpha Condé, le RPG et la culture de violence en Guinée.
 26/12/13: Guinée : un pays qui a besoin d’une opposition.
 28/11/13: Cellou Dalein, Sadio Barry et Diallo Sadakaadji: il est temps de briser le silence.
 02/07/13: Sadio Barry: un combat politique en passe d’être gagné en Allemagne !

 Lire plus d'articles...
Editorial
 31/03/15: François Louncény Fall : la honte nationale des Guinéens !
 11/03/15: Guinée : après les menaces des opposants, Alpha Condé et la Ceni leur font le doigt !
 19/02/15: Conakry: île de toutes les opportunités pour Alpha Condé et la mafia étrangère qui le soutient.
 07/08/14: Alpha Condé : l’erreur historique des Guinéens.
 04/02/14: Guinée: la presse censurée à Labé, mais paradoxalement pas par le pouvoir !

 Lire plus d'articles...
Analyse
 22/11/17: Africa Midi: Emission spéciale sur la question d’esclavages d’Africains en Libye (mercredi 22/11/17 à 20 GMT)
 20/11/17: Alpha Condé aux abois pour un 3è mandat.
 19/11/17: Décès de El-Hadj Oumar Doungou Barry - Déclaration de la coordination nationale des fulbé et Haalipular de Guinée.
 14/11/17: Déficit de démocratie en Guinée – Sommes-nous tous coupables et responsables ?
 14/11/17: La radio Africa Midi a reçu samedi, 11.11.17, Mohamed Mara, journaliste à Espace Fm Guinée.

 Lire plus d'articles...
Interviews
 31/10/16: Guinée : grande interview de Sadio Barry dans le journal Sanakou
 22/07/15: Interviews de Sadio Barry dans Echos de Guinée.
 14/06/15: Emissions du 7 au 11 juin 2015 avec Bashir Bah et Sadio Barry : les audio sont disponibles.
 25/01/15: L’artiste guinéen Elie Kamano dans le journal lefaso.net
 27/02/14: Entretien avec le jeune leader guinéen Mohamed Lamine Kaba, Président du parti FIDEL

 Lire plus d'articles...
Dossiers
 21/06/16: Sadio Barry : « J’accuse Alpha Condé, la justice guinéenne, Fatou Bensouda et sa CPI pour les tueries et pillages enregistrés à Mali Yemberen le vendredi 17.06.2016 »
 03/04/14: Cellou Dalein et l’UFDG
 17/02/14: GPP FM Fouta de Labé : Alpha Boubacar Bah et Laly Diallo de l’UFDG en opposition à Sadio Barry
 28/01/14: Guinée : Alpha Condé est-il encore crédible pour parler des audits de 2011 ?
 09/01/14: Cellou Dalein Diallo, le Président Responsable Suprême des Peuls ?

 Lire plus d'articles...
Exclusif
 13/12/13: Un conseil d’ami à Elhadj Cellou Dalein Diallo, leader de l’opposition guinéenne
 01/10/13: Législatives 2013 en Guinée: l'UE confirme le bilan de la journée électorale dressé par guineepresse.info en tous ses points.
 09/09/13: Guinée: des élections bâclées malgré trois ans de retard et risques sérieux de violences ethniques
 01/08/13: Guinée: quelles sont les véritables motivations de Mansour Kaba ?
 17/07/13: Bakary Fofana: l’irresponsable "cheveux blanc" de la Guinée !

 Lire plus d'articles...
Autres infos
 
 
Cours des dévises
 1 euro = 9350 FG +1.63%
 1 dollar = 6977 FG -3.1%
 1 yuan = 400 FG +0.00%
 1 livre = 10500 FG +1.25%
06/02/13 02 : 02
Articles marqués
 30/05/16: Manifeste de Sadio Barry sur la crise sociopolitique en Guinée
 22/04/16: Guinée: les confessions d’un voleur de la République !
 28/02/16: Cellou Dalein ou l’enfant gâté du Fouta et Bah Oury le malchanceux.
 25/11/15: Sadio Barry, au sujet de la foi.
 01/03/15: Guinée: qui trompe le peuple, le pouvoir ou l’opposition ?

 Lire plus d'articles...
 
 
Multimédia
 
Gaetan Mootoo d'Amnesty international, sur les massacre et viols du 28 septembre en Guinée

Par Christophe Boisbouvier

« Les tortionnaires ont franchi une étape inimaginable. Des militaires déchiraient les vêtements des femmes avec une telle violence, parfois avec des couteaux ou la baïonnette, les violant en public. C'était la barbarie dans toute son horreur ».
SOURCE : RFI

 
RTG news (journal TV)
 
Médias
le Jour
IvoirNews
mediapart
Hafianews
togoforum
fereguinee
Guineeweb
ActuGuinée
tamsirnews
Guineeview
Guinée libre
Guineenews
Guinee infos
Guineevision
oumarou.net
aminata.com
Timbi Madina
afriquemplois
Guinea Forum
africatime.com
InfoGuinee.net
guinee224.com
Haal-Pular.com
guineeweb.info
Le Guepard.net
Africabox Music
Guinee nouvelle
Euro Guinée e.V
Guineeinformation
Site en langue Pular
Les Ondes de Guinée
Camp Boiro Memorial
Mondial Communication
Soc.culture.guinea-conakry
 
 
 
 
 

Radio Mussidal Halipular

Radio MH
 
 
 
 

L’intervention du Président de la Coordination Nationale Haalipular de Guinée, Elhadj Saikou Yaya Barry, relative aux crimes ethniques dont Waymark est complice en Guinée:

Elhadj Saikou Yaya Barry

 
 


ITEEV Aachen import/export:

Agence d’import/export des produits et équipements informatiques et industriels, des véhicules et engins de tout genre, de l’Allemagne pour toutes les directions, en particulier l’Afrique:

www.iteev-aachen.com

 
 


Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): le parti d'avenir.

Ci-dessous, vous trouverez la fiche d'inscription (adhésion) et de soutien au parti en fichier PDF. Les données des personnes membres ou contributeurs resteront strictement confidentielles et accessibles uniquement à l'administration restreinte du parti pour la comptabilité et la mise en place d'un répertoire de cadres et personnes ressources du parti en fonction de leurs professions et compétences, à toutes fins utiles.

Les fiches remplies peuvent être remises à un bureau du parti ou scannées et transféré à la direction du parti aux adresses suivantes:

1- Mail Compta : bag.compta@protonmail.com     pour des payements, cotisations ou dons.

2- Mail Général : bag.guinee@protonmail.com      pour adhésion ou modification de données personnelles existentes.

Fiche d'adhésion au parti

Fiche de cotisation et de soutien au parti B.A.G

Affiche du B.A.G en Guinée

 
Lire le préambule du BAG !
 
Suivre l'évolution du parti B.A.G !
 
Débat du 09.09.2016 – JaquesRogerShow vs Sadio Barry, le leader du Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): l’audio est disponible
 
Débat du 18.9.16 - Hafianews vs Sadio Barry du BAG : l’audio est disponible
 
 
©2007-2008 Guineepresse.info
|Webmaster
|Sitemap
|Qui sommes nous?
|Forum
|Archives
|Mentions légales
|Aide et remarques