Bienvenue sur GuineePresse.info
Google
 

Mis en fonction le 16.01.2008
Chercher dans GuineePresse.info :
Accueil
Actualité Opinion
Sport
Culture
Archives
Vie pratique
Forum
Accueil > Opinion > Analyse |Syndication rss Send to facebook Send to facebook twitt this Send to LinkedIn Send via email Print |Mardi, 18 septembre 2018 20 : 09

Non à la somalisation de la Guinée ! Oui a un coup d’Etat salvateur !


Dr_Abdoul_Bald
Abdoul Baldé

2018-09-03 05:32:56

« Tous les arts ont produit leurs merveilles. Seul l’art de gouverner n’a produit que des monstres. »  Saint Just 

Cette maxime se vérifie bien en Guinée où depuis 60 ans bientôt, notre pays est à la merci de monstres sans aucune valeur morale ni humaine. Le dernier d’entre eux est un ETRANGER répondant au nom d’ALPHA CONDE.

Devant la détermination inébranlable des guinéens de s’opposer à ses velléités de pouvoir à vie, il veut NOUS ASSURER UNE GUERRE CIVILE aux conséquences imprévisibles dans cette sous-région de la Mano-River et au-delà.

Pour y parvenir il a mis en place une féroce dictature de clan, UN MODE ETHNO-REGIONALISTE de gestion et de partage du pouvoir, dont les fondements sont à chercher dans un cruel système de filouterie et d’hyper pillage ou rien ne se fait sans manipulation, à ciel ouvert, au su et au vu de tout le monde. Une sorte de royaume « Condeyah » où le mensonge, la manipulation et la médisance sont les normes requises, les seuls critères auxquels se réfère tout jugement humain.

UN PEUPLE VOLONTAIREMENT MAINTENU SOUS LE JOUG DE LA MISERE.

Cette situation délétère actuelle à elle seule, en dit long, sinon tout, sur la nature réelle du régime actuel. Avilir tout un peuple et s’en moquer avec grands éclats de rire jusqu’aux oreilles, l’humilier par la pauvreté pour le dominer ! Pour ce pouvoir, c’est sans souci, même si le peuple doit ramper devant ses voyous criminels. Sans souci, pourvu qu’il y ait de l’argent illicite à se faire, pourvu que les panses d’en haut soient en surdose constante.

Imperturbable, l’autocrate Leader historique poursuit son œuvre de démolition de notre pays, avec ses éphémérides de faux dialogues alternés avec des élections truquées qui charrient, chaque fois, de frénétiques répressions sanglantes. Et, il nous parle sans cesse de Démocratie naissante, alors qu’elle n’est même pas fécondée. La Démocratie avant d’être un quelconque programme de développement économique et social est le fait de vivre en bonne harmonie. Autrement dit, s’accepter les uns et les autres.
Alpha Condé, lui, tente de briser la Guinée par son jeu machiavélique et tribal en vue de s’installer dans un pouvoir perpétuel.

Que peuvent attendre les guinéens de ses voyous criminels dont les discours, répétitifs, fastidieux mais surtout mensongers, s’éteignent en mêmes temps que les projecteurs sans que jamais les moindres petits actes s’éveillent ? Sauf miracles, rien du tout.
Le climat politique, économique et social se détériore chaque jour de plus en plus. Les mensonges continuent de plus belle et la division des guinéens s’accentuent davantage. Et pour cause, notre pays, sous la férule de nos mafieux et de leurs milices hyper armées continuent de prolonger la tragédie des guinéens qui aspirent à autre chose que les mêmes fripouilles en balade libre sous leurs yeux.

DU « DESARROI » POLITICO-ECONOMIQUE ET SOCIAL

Ainsi chaque jour amène une nouvelle déstabilisation, une nouvelle inquiétude. Face à cela les anciens prédateurs redevenus les nouveaux maîtres dans la plus parfaite impunité continue de narguer les populations de plus en plus miséreuses. Ainsi toutes les valeurs de probité et d’impartialité qui fondent tout esprit républicain sont battus en brèche. C’est le triste retour de cette Guinée où la corruption, la haine et, la violence ont toujours triomphé, au point qu’il s’est développé un climat des plus insupportables et des plus détestables.

« NOTRE PAYS EST A LA CROISEE DES CHEMINS.QUI A DIT QUE LES ROUTES DE L’ENFER SONT PAVEES DE BONNES INTENTIONS ? »

M. Alpha Condé n’a qu’une idéologie et une seule passion c’est le pouvoir personnel et la cupidité. Le reste ne l’intéresse pas du tout. Cela dépasse parfois les limites d’une morale raisonnable. Son pouvoir n’est pas seulement un pouvoir personnel. C’est un pouvoir enragé, fumigène qui a détruit le contrat moral et social qui liait toutes les ethnies. Il s’est taillé une Guinée à sa mesure. Il ne préside pas, faute de vision politique. La seule qu’on lui connaisse est celle de l’ethno stratégie sur fond d’insécurité entretenue à dessein d’ailleurs. Tous les faiseurs de guerre civile qui ensanglantèrent la SIERRA LEONE et le LIBERIA ont élu domicile en Guinée avec la bénédiction de nos mafieux locaux dont ils attendent le signal pour entrer en action et semer la terreur et la désolation sur une population qui ne sait plus à quel saint se vouer.

Tous les problèmes de la Guinée se posent désormais en termes de survie : l’économie sombre, la société est en pleine déliquescence. L’identité même de la Guinée est menacée du fait que le fameux « leader historique » a métamorphosé notre pays en un conglomérat d’ethnies prêt à s’affronter à la machette. La misère rampante, envahissante, l’exclusion, la précarité, les capacités et les talents sont jetés comme des kleenex ou embastillés. La déchirure sociale, les nuées de pauvres sont légions et n’épargnent aucune ethnie.

Mais notre fameux « leader historique » n’en a cure. Son seul souci est de poursuivre sa politique mafieuse pour asseoir son pouvoir et assurer son avenir. Actuellement, il doit se frotter les mains car, son plan démoniaque de dislocation de notre pays fonctionne à merveille parce qu’il a ouvert LA BOITE DE PANDHORRE.

Il n’entend pas s’arrêter en si bon chemin quel que soit le prix à payer pour les guinéens. En bon politicard, il ne peut pas ignorer sur quel chemin et vers quels abîmes il est en train d’entraîner notre pays qu’il prétend être le sien. Lui est-il encore possible de changer radicalement de politique et de renverser le cours des évènements qu’il a lui-même déclenchés ? L’hypothèse, chaque jour devient un peu plus improbable. En tout cas l’immense majorité des guinéens commence à sentir obscurément qu’à force de duplicité et, de contradictions la période ouverte par l’accession au pouvoir du « Pr. Condé » se terminera très mal.

LE SOULEVEMENT POPULAIRE ET LE COUP D’ETAT COMME REPONSE POUR EVITER UNE « SOMALISATION » DE NOTRE PAYS.

Désormais, chaque citoyen et chaque patriote doivent se rendre compte qu’aucune erreur n’est pardonnable, qu’aucune complaisance n’est acceptable, qu’aucune hésitation n’est justifiable et surtout qu’aucune légèreté n’est admissible, tant que ce monstrueux pervers (Alpha CONDÉ) et sa clique de prédateurs sont au pouvoir.

Le désir profond de tout guinéen aujourd’hui, c’est incontestablement de se débarrasser de ce « leader historique » et de ses clans mafieux criminels.  Des indices sérieux, tendant à montrer qu’ils pourraient être tentés de somaliser notre Guinée pour continuer l’hyper-pillage minier qui a d’ailleurs atteint un niveau et un rythme jamais égalés.

Certains le disent et l’écrivent, d’autres privés de tout moyens n’en pensent pas moins. L’objectif est donc partagé et, l’adversaire, une minorité prédatrice parfaitement identifiée, car il dispose de milices armées qui sont aussi identifiées. Aujourd’hui, le sort de presque douze millions de personnes demeure suspendu à celui du fameux leader historique qui à un moment ou à un autre, ferra basculer notre pays dans un terrible inconnu.

Notre salut passe donc incontestablement par le débarquement immédiat de M. Alpha CONDE du pouvoir. C’est pourquoi je milite de toutes mes forces afin que les PATRIOTES en uniforme ou pas, le débarquent du pouvoir, par tous les moyens. Certains coups d’État sont nécessaires, parce que salvateurs.  En GUINÉE aujourd’hui, il est devenu indispensable avant que l’irréparable ne survienne.  Dans les casernes du pays, les jeunes patriotes en uniformes peuvent compter sur le soutien et l’apport des milliers de patriotes de l’intérieur et de l’extérieur, s’ils mettent fin au terrible danger que représentent Monsieur Alpha CONDÉ et son clan ; et, par la même occasion, NETTOYER DE FOND EN COMBLE LES ECURIES D’AUGIAS POUR DEBARRASSER NOTRE PAYS DE SA VERMINE.  Ainsi, à l’exemple d’autres jeunes officiers d’autre pays africain, ils auront accompli l’un des DEVOIRS de tout patriote en uniforme : débarrasser sa Patrie de celui qui la saccage.

L’occasion y est propice parce que c’est un secret de polichinelle, M. Alpha Condé et sa bande sont près à toutes les turpitudes pour s’octroyer un pouvoir perpétuel. Il faut leur en empêcher par tous les moyens. À ce sujet le Président Nigérian MOHAMMAD BUHARI a été clair :

« Un peuple ne peut se plier aux caprices d’une minorité d’hommes qui foulent aux pieds les bases de la démocratie. Et les regarder faire serait une complicité de notre part …L’option militaire face au refus de l’alternance n’est plus une idée, mais une règle qui s’imposera à tous… Dans le cas où un régime sera amené à refuser de quitter le pouvoir après deux mandats, la CDEAO PRENDRA SES RESPONSABILITES. »

Alors PATRIOTES CIVILES ET MILITAIRES A VOS ARMES POUR SAUVER NOTRE PATRIE MENACEE PAR UN SYNDROME DE TYPE SOMALIEN PLUS DANGEREUX QUE LE VIRUS A L’EBOLA.

 


Dr ABDOUL BALDE (France)


 

5 commentaire(s) || Écrire un commentaire

Revenir en haut de la page


VOS COMMENTAIRES

M. Doumbouya03/09/2018 08:03:55
"L’occasion y est propice parce que c’est un secret de polichinelle, M. Alpha Condé et sa bande sont près à toutes les turpitudes pour s’octroyer un pouvoir perpétuel.IL faut leur en empêcher par tous les moyens. À ce sujet le Président Nigérian MOHAMMAD BUHARI a été clair : « Un peuple ne peut se plier aux caprices d’une minorité d’hommes qui foulent aux pieds les bases de la démocratie. Et les regarder faire serait une complicité de notre part …L’option militaire face au refus de l’alternance n’est plus une idée, mais une règle qui s’imposera à tous… L’option militaire face au refus de l’alternance n’est plus une idée mais une règle qui s’imposera à tous… Dans le cas où un régime sera amené à refuser de quitter le pouvoir après deux mandats, la CDEAO PRENDRA SES RESPONSABILITES. »"

Je souhaite de toutes mes forces qu'Alpha Condé s'entête à rester au-delà des 2 mandats afin que je puisse voir ce criminel et sa bande mafieuse autour de lui menotés comme des Gorillas en Guinée. Afin que pour une fois, un dictateur et ses serviteurs puissent être tués ou jugés en Guinée pour que le droit triomphe désormais dans ce pays aussi.
I. Mb. SOW03/09/2018 16:27:49
Une chose est l'inégalable présentation du constat que Dr Baldé fait de la situation explosive qui se prépare en Guinée. Une toute autre en est la solution de coup de force de l'armée soutenue par un soulèvement populaire, qu'il préconise pour libérer les Guinéens des velléités dangereuses d'AC et de son clan mafieux. La société guinéenne ne ressemblant pas à ses homologues malienne, ghanéenne, nigériane et burkinabé entre autres, tout putsch militaire ne pourrait au mieux que renvoyer le pays à la case départ qui prévalait à la mort du sanguinaire SST. Cela tenant tout particulièrement aux profonds ravages de l'ethnocentrisme qui préside au fonctionnement de nos différents corps armés depuis plusieurs décennies. Tous les Guinéens avertis voient bien que le "Mogho-Naaba" de Conakry est en train de tout prévoir jusqu'aux moindres détails, pour imposer son pouvoir à vie. Il reste néanmoins qu'AC obéit à un certain "cahier de charges politique" des pays et institutions internationales qui le cooptent à dessein, ne serait-ce que depuis la fin du pouvoir Lansana Conté. Et face à cette désastreuse réalité de recolonisation politico-économique progressive du pays, une seule logique pourrait payer. C'est une vaste mobilisation des Guinéens, en faisant fi du péché de leurs divisions ethniques, pour pouvoir imposer le respect des règles de la constitution du pays. Et bien entendu, cet élan de mobilisation générale est, comme toujours, incompatible avec le sempiternel climat de guéguerre que se livrent les élites peules entre autres. Pour ses façades de fausse respectabilité, le pouvoir AC joue à se servir plutôt habilement du semblant d'opposition déterminée qu'animent l'UFDG et son conciliant et non inspiré leader CDD. Mais c'est pourtant dans les basses eaux de "ce petit ruisseau" politique que les Guinéens pourraient bien noyer démocratiquement sa gouvernance machiavélique s'ils le veulent en 2020, et pas avant. Ce qui me semble urgent par contre, c'est d'oeuvrer à ce que nos populations les moins avisées puissent avoir les informations qui leur permettront d'échapper à la campagne d'intoxication politico-électoraliste que le pouvoir RPGiste a programmée à travers divers projets d'investissement nationaux. Lesquels, visant évidemment à atteindre la sensibilité culturelle "de pénurie ou privation" du consommateur guinéen, sont cyniquement prévus pour s'achever comme par hasard, pendant la prochaine période électorale (2019-2020).
Oury Balde03/09/2018 18:37:02
Au-delà des mots, maux et vœux pieux, maintenant comment faire dans cet écheveau sacrement bien emmêlé ? C’est là toute la question. . .

Le départ D’AC ne signifiera certainement pas la fin de nos peines. Le plus dur commencera, alors ! On ne s’en doute quand même pas, non? !

Le bastringue de bled qu’on nous lègue,beh ma foi,est tellement mal foutu que ça prendra une bonne paie pour le remettre sur les pieds.

De l’abîme,je touche du bois.
Oury Balde04/09/2018 02:53:53
Même avec le ras-le bol au zénith, comment objectivement envisager un coup d’état salvateur avec une armée ethnicisée et repaires de mercenaires?

Quid du soulèvement populaire pour nous débarrasser d’AC et de sa clique, dans un pays morcelé ethniquement et régionalement ?

Par expérience, ces dernières années en Afrique, les coups d’état sont tout de suite mis sous tutelle de la communauté internationale qui, souvent, cautionne ou le leader historique sous complicité de la puissance coloniale, ou le 1er déclaré vainqueur au suffrage universel qu’importe la manière ; en écartant la junte.

Dans notre cas, le salut viendra de l’avènement par les urnes d’un patriote à la tête de l’État, quelque soit la manière, tordue et alambiquée par le truchement dune transition militaire donc d’un push, ou disputée à travers des élections contestées.

Il n’en demeure pas moins que du patriotisme et un minimum de légitimité seront nécessaires pour redresser la Guinée.

Par contre, le pire a peu de chance de se produire, quand bien même les Cassandres grecques raticionneraient.
Amara Lamine Bangoura12/09/2018 14:30:19
Cris de cœur terrifiant d'un patriote ahuri par la dérive tyrannique d'un régime décrié, de plus en plus aux abois.A mon sens,l'initiative demeure hautement salutaire, cependant,face à une gouvernance monolithique adossée à une armée monoethnique et soutenue par la pègre financière internationale, une insurrection populaire générale semble mieux appropriée pour déboulonner cette dictateur appuyée par des élites ethnicistes prédatrices.L'etablissement d'un nouvel ordre sociopolitique vecteur d'émergence d'une véritable nation essentiellement orientée vers la relève des multiples défis liés au développement durable, global et multiforme s'avère être une démarche prioritaire incontournable . Il est impératif de pérenniser les idéaux républicains en défendant opiniâtrement les maigres acquis démocratiques arrachés de haute lutte. C'est le moment de fédérer à travers une synergie d'actions, le vaste mais disparate front des patriotes engagés et déterminés à mettre un terme définitif à la chienlit érigée en système de gouvernement.Unis, nous serons suffisamment puissants pour libérer le peuple martyr du joug despotique de l'empereur des mines, parrain de la mafia minière internationale et de ses affidés... Très compatriotiquement !
Spécial
 19/04/16: Chine - Europe : la guerre de l’acier a commencé. En Guinée, nous subissons le plus mauvais des présidents et les plus déshonorables des Parlementaires africains !
 16/12/15: Alpha Condé, le RPG et la culture de violence en Guinée.
 26/12/13: Guinée : un pays qui a besoin d’une opposition.
 28/11/13: Cellou Dalein, Sadio Barry et Diallo Sadakaadji: il est temps de briser le silence.
 02/07/13: Sadio Barry: un combat politique en passe d’être gagné en Allemagne !

 Lire plus d'articles...
Editorial
 31/03/15: François Louncény Fall : la honte nationale des Guinéens !
 11/03/15: Guinée : après les menaces des opposants, Alpha Condé et la Ceni leur font le doigt !
 19/02/15: Conakry: île de toutes les opportunités pour Alpha Condé et la mafia étrangère qui le soutient.
 07/08/14: Alpha Condé : l’erreur historique des Guinéens.
 04/02/14: Guinée: la presse censurée à Labé, mais paradoxalement pas par le pouvoir !

 Lire plus d'articles...
Analyse
 17/09/18: Où va la Guinée ?
 16/09/18: Tierno Siradiou Bah – Remerciements au Créateur - Partie I
 03/09/18: Non à la somalisation de la Guinée ! Oui a un coup d’Etat salvateur !
 02/09/18: Affaire Abdoulaye Bah/ Pourquoi il doit rester Maire ?
 23/08/18: A KINDIA, LA RAISON DOIT TRIOMPHER

 Lire plus d'articles...
Interviews
 31/10/16: Guinée : grande interview de Sadio Barry dans le journal Sanakou
 22/07/15: Interviews de Sadio Barry dans Echos de Guinée.
 14/06/15: Emissions du 7 au 11 juin 2015 avec Bashir Bah et Sadio Barry : les audio sont disponibles.
 25/01/15: L’artiste guinéen Elie Kamano dans le journal lefaso.net
 27/02/14: Entretien avec le jeune leader guinéen Mohamed Lamine Kaba, Président du parti FIDEL

 Lire plus d'articles...
Dossiers
 21/06/16: Sadio Barry : « J’accuse Alpha Condé, la justice guinéenne, Fatou Bensouda et sa CPI pour les tueries et pillages enregistrés à Mali Yemberen le vendredi 17.06.2016 »
 03/04/14: Cellou Dalein et l’UFDG
 17/02/14: GPP FM Fouta de Labé : Alpha Boubacar Bah et Laly Diallo de l’UFDG en opposition à Sadio Barry
 28/01/14: Guinée : Alpha Condé est-il encore crédible pour parler des audits de 2011 ?
 09/01/14: Cellou Dalein Diallo, le Président Responsable Suprême des Peuls ?

 Lire plus d'articles...
Exclusif
 13/12/13: Un conseil d’ami à Elhadj Cellou Dalein Diallo, leader de l’opposition guinéenne
 01/10/13: Législatives 2013 en Guinée: l'UE confirme le bilan de la journée électorale dressé par guineepresse.info en tous ses points.
 09/09/13: Guinée: des élections bâclées malgré trois ans de retard et risques sérieux de violences ethniques
 01/08/13: Guinée: quelles sont les véritables motivations de Mansour Kaba ?
 17/07/13: Bakary Fofana: l’irresponsable "cheveux blanc" de la Guinée !

 Lire plus d'articles...
Autres infos
 
 
Cours des dévises
 1 euro = 9350 FG +1.63%
 1 dollar = 6977 FG -3.1%
 1 yuan = 400 FG +0.00%
 1 livre = 10500 FG +1.25%
06/02/13 02 : 02
Articles marqués
 07/04/18: Guinée : le théâtre que nous font vivre Elhadj Alpha mo Siguiri et koto Cellou mo Dalein !
 30/05/16: Manifeste de Sadio Barry sur la crise sociopolitique en Guinée
 22/04/16: Guinée: les confessions d’un voleur de la République !
 28/02/16: Cellou Dalein ou l’enfant gâté du Fouta et Bah Oury le malchanceux.
 25/11/15: Sadio Barry, au sujet de la foi.

 Lire plus d'articles...
 
 
Multimédia
 
Gaetan Mootoo d'Amnesty international, sur les massacre et viols du 28 septembre en Guinée

Par Christophe Boisbouvier

« Les tortionnaires ont franchi une étape inimaginable. Des militaires déchiraient les vêtements des femmes avec une telle violence, parfois avec des couteaux ou la baïonnette, les violant en public. C'était la barbarie dans toute son horreur ».
SOURCE : RFI

 
RTG news (journal TV)
 
Médias
le Jour
IvoirNews
mediapart
Hafianews
togoforum
fereguinee
Guineeweb
ActuGuinée
tamsirnews
Guineeview
Guinée libre
Guineenews
Guinee infos
Guineevision
oumarou.net
aminata.com
Timbi Madina
afriquemplois
Guinea Forum
africatime.com
InfoGuinee.net
guinee224.com
Haal-Pular.com
guineeweb.info
Le Guepard.net
Africabox Music
Guinee nouvelle
Euro Guinée e.V
Guineeinformation
Site en langue Pular
Les Ondes de Guinée
Camp Boiro Memorial
Mondial Communication
Soc.culture.guinea-conakry
 
 
 
 
 

Radio Mussidal Halipular

Radio MH
 
 
 
 

L’intervention du Président de la Coordination Nationale Haalipular de Guinée, Elhadj Saikou Yaya Barry, relative aux crimes ethniques dont Waymark est complice en Guinée:

Elhadj Saikou Yaya Barry

 
 


ITEEV Aachen import/export:

Agence d’import/export des produits et équipements informatiques et industriels, des véhicules et engins de tout genre, de l’Allemagne pour toutes les directions, en particulier l’Afrique:

www.iteev-aachen.com

 
 


Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): le parti d'avenir.

Ci-dessous, vous trouverez la fiche d'inscription (adhésion) et de soutien au parti en fichier PDF. Les données des personnes membres ou contributeurs resteront strictement confidentielles et accessibles uniquement à l'administration restreinte du parti pour la comptabilité et la mise en place d'un répertoire de cadres et personnes ressources du parti en fonction de leurs professions et compétences, à toutes fins utiles.

Les fiches remplies peuvent être remises à un bureau du parti ou scannées et transféré à la direction du parti aux adresses suivantes:

1- Mail Compta : bag.compta@protonmail.com     pour des payements, cotisations ou dons.

2- Mail Général : bag.guinee@protonmail.com      pour adhésion ou modification de données personnelles existentes.

Fiche d'adhésion au parti

Fiche de cotisation et de soutien au parti B.A.G

Affiche du B.A.G en Guinée

 
Lire le préambule du BAG !
 
Suivre l'évolution du parti B.A.G !
 
Débat du 09.09.2016 – JaquesRogerShow vs Sadio Barry, le leader du Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): l’audio est disponible
 
Débat du 18.9.16 - Hafianews vs Sadio Barry du BAG : l’audio est disponible
 
 
©2007-2008 Guineepresse.info
|Webmaster
|Sitemap
|Qui sommes nous?
|Forum
|Archives
|Mentions légales
|Aide et remarques