Mamadi Doumbouya : un Fakoly sans parole ?

Le colonel Mamadi Doumbouya avait juré devant la nation, devant le monde et devant Dieu qu’il n’y aura pas de recyclage. Visiblement, il cherchait seulement à tromper les Guinéens pour avoir l’acclamation et le soutien populaire. Certains se demandaient si cela est possible, vu que le CNRD est un regroupement ethnique comme le régime qu’il a renversé ?

L’illusion n’a pas duré : dès qu’il a été assuré de son établissement au pouvoir, Mamadi Doumbouya a viré au tribalisme érigé en mode de gouvernance par son créateur Alpha Condé. L’essentiel des postes juteux et de souverainetés sont attribués aux gens de son ethnie, et il nomme un autre « Doumbouya » opportuniste, démagogue et semi-lettré comme Alpha Condé à la tête du CNT qui fait office du pouvoir législatif pendant la transition. Ce n’est pas tout, le légionnaire français se présente comme un héritier du dictateur sanguinaire révolutionnaire Ahmed Sékou Touré qui a handicapé à vie notre pays, la Guinée, en tuant ou chassant toute l’élite intellectuelle et décrétant, du jour au lendemain, les langues nationales comme langue d’enseignement en Guinée. Les conséquences suivent encore et la frappe plus durement la Guinée où des soi-disant Docteur comme Dansa Kourouma, président du CNT, ne peuvent construire même un discours structuré et sans fautes, tant grammaticales qu’orthographiques.

Dans un élan démagogique et populiste, le colonel nomme un gouvernement complet de nigauds politiques : des hommes et femmes nouveaux, parachutés de l’extérieur dans une administration qu’ils ne connaissent pas, sans expérience politique ni diplomatique.

Nous venons d’apprendre le pire dans les manœuvres du colonel Doumbouya : que l’opportuniste et malhonnête manipulateur Tibou Camara, un architecte de la dictature et de la corruption qui fait partie de ceux qui ont conçu et soutenu le projet du 3ième mandat du despote Alpha Condé,  se trouve dans l’entourage du président du CNRD (Suivre la vidéo en bas de l’article).

Des incidents à la prison centrale avaient également révélé aux Guinéens que l’autre serpent dans tous les régimes guinéens précédents qui ont martyrisé le peuple et se sont soldé par l’échec, Kiridi Bangoura, serait également au service du CNRD au Palais de la présidence.

Comme nous le signalons plus haut, cela s’explique par le fait que le groupement des forces spéciales qui s’est transformé en CNRD n’est composé que de jeunes intellectuellement et politiquement nuls qui n’ont aucun autre sens de l’Etat que l’usage des armes contre les citoyens et la protection des dictateurs. Pour diriger l’Etat qu’ils veulent confisquer durablement, ils ont fini par comprendre qu’ils ont besoin des rusés expérimentés de l’ancien régime.

A propos de Tibou Camara :

« Alerte maximale: un serpent dans les jardins du Palais Mohamed VI »

 

Lamine Soumah

Imprimer   E-mail
27 septembre 2022
Le 5 septembre 2021, un vent d'espoir a soufflé sur la Guinée. Le serment pris par les nouvelles autorités consistant à faire désormais de la Justice la boussole de l'action publique, le ...
Bonjour chers compatriotes ! Le samedi 11 novembre 2017, je fus le principal artisan de la ...
Le moment arrive où le CNRD n’a pas d’autre choix que d’amorcer enfin le dialogue politique tant ...
Pour ceux qui ne savent pas, Watakoul était, dans les années 70-80, le roi des menteurs à Kankan. ...
Pour le faire sortir du pays et échapper à la justice, son médecin personnel, Dr. Kaba, a menti ...