Alpha Condé : un aveu et une accusation de lourdes conséquences futures pour le colonel et sa troupe

Pour le faire sortir du pays et échapper à la justice, son médecin personnel, Dr. Kaba, a menti qu’il n’avait plus que 6 mois à vivre. Ce qui est en soi un délit grave, pour un médecin, qui devrait entrainer le retrait de sa licence.

Le criminel fasciste Alpha Condé

Par ailleurs, le dictateur corrupteur Alpha Condé profite de cette interview avec son ami François Soudan pour porter des accusations graves sur le col. Doumbouya et sa troupe des forces spéciales qui seraient à l’origine des massacres de Ratoma, commanditée par un groupe de pression composé du Premier ministre Kassory Fofana, du ministre de la Défense Mohamed Diané, de son conseiller spécial Tibou Kamara et du général Namory Traoré. Ces témoignages sont capitaux et très importants dans la mesure où tant la CPI que la justice guinéenne ont été saisies pour ces crimes : la CPI par le FNDC, la justice guinéenne, par le collectif des victimes.

Bilan d'Alpha Condé et l'armée guinéenne à dominance tribale de 2010 à 2020 :

1- https://guineepresse.info/index.php/19-flash/398-la-video-de-sadio-barry-qui-a-le-plus-derrange-le-regime-en-guinee

2- Victimes Bilan macabre de la répression policière du 22 mars 2020.pdf 

3- Victimes d'Alpha Condé du 19 octobre au 3 novembre 2020

4- Listes_provisoire_des_victimes_du_RPG_corrigee.pdf
 
5- Victimes de viols à Labe.pdf

Comment peut-on laisser filer un tel criminel et vouloir se montrer ferme et sérieux devant les Guinéens, leur promettre la justice ?
 
Sur sa page Facebook, Sadio Barry, leader du BAG commente :

«

"Alpha Condé : le CV de Doumbouya ne m’a jamais été soumis ; si j’avais su que c’était un ancien légionnaire français, je ne l’aurais jamais choisi"

Naturellement, pour toi, le seul critère qui comptait pour ce genre de nomination était l'appartenance ethnique. Nommer quelqu'un à la tête d'une force militaire la plus armée du pays sans connaitre son CV !

Cet aveu est une preuve pour toute personne rationnelle qu'Alpha Condé n'avait pas les qualités d'être un chef d'Etat.
Malheureusement, nous avions cru que le CNRD, dirigé par un fils de vrais Guinéens, nous a éloigné le démon le 5 septembre 2021. Mais à ce que je vois, c'est le caïman qui a tué le margouillat à notre porte.

Voilà pourquoi le CNRD tente d'exclure 2019 et 2020 des crimes à poursuivre. Révélations d'Alpha Condé :

"Ce ne serait pas lui non plus, mais un groupe de pression composé du Premier ministre Kassory Fofana, du ministre de la Défense Mohamed Diané, de son conseiller spécial Tibou Kamara et du général Namory Traoré, qui serait à l’origine de l’utilisation des Forces spéciales au cours de l’année 2019 pour mater la mutinerie de Kindia et réprimer le soulèvement de Ratoma."
 
Tibou Camara, encore Tibou Camara, toujours Tibou Camara (Lire) !
 
Connaissant leur responsabilité dans les tueries de 2019/2020 et la sienne surtout en tant que Commandant des forces spéciales, le col. Doumbouya aurait été plus intelligent en conduisant la transition de manière responsable et consensuelle et pouvoir jouir ainsi d'une amnistie. Au lieu de cela, ils en rajoutent aux crimes qu'ils ont déjà commis en Guinée ! Très dommage !

»
 
Linda Bah,
Guineepresse.info

Lire l'article de François Soudan à ce lien !


Imprimer   E-mail
27 septembre 2022
Le 5 septembre 2021, un vent d'espoir a soufflé sur la Guinée. Le serment pris par les nouvelles autorités consistant à faire désormais de la Justice la boussole de l'action publique, le ...
Bonjour chers compatriotes ! Le samedi 11 novembre 2017, je fus le principal artisan de la ...
Le moment arrive où le CNRD n’a pas d’autre choix que d’amorcer enfin le dialogue politique tant ...
Pour ceux qui ne savent pas, Watakoul était, dans les années 70-80, le roi des menteurs à Kankan. ...
Pour le faire sortir du pays et échapper à la justice, son médecin personnel, Dr. Kaba, a menti ...