RPG/UFDG : le donzo malinké et la femme peule, l’amour au fruit amer et nocif

Le moment arrive où le CNRD n’a pas d’autre choix que d’amorcer enfin le dialogue politique tant demandé par toutes les forces vives du pays et attendu par la CEDEAO et les partenaires étrangers de la Guinée.

RPG / UFDG

Le président de la transition aurait instruit le premier ministre Gomou, de réunir les acteurs sociopolitiques autour de la table. Du coup, les manœuvres politiques recommencent ! C’est ainsi que les partis des anciens dignitaires qui ont des problèmes avec la CRIEF, ont réuni leurs coalitions le samedi 10 septembre 2022 à 11:00 au siège du parti UDG d’Elhadj Mamadou Sylla. Il s’agit des 4 coalitions 

  1. la CORED-Guinée d'Elhadj Mamadou Sylla
  2. l'ANAD de Cellou Dalein Diallo
  3. le FNDC politique avec Sidya Touré
  4. le RPG et alliés

Leur objectif : réduire le cadre de dialogue à eux et le CNRD. Ils demandent en effet que le dialogue regroupe seulement eux, le bloc CNRD et ses soutiens et, enfin, les partenaires techniques et financiers de la Guinée.

Si le pouvoir cède à une telle machination, la CRIEF serait le premier sacrifice de ce dialogue, puis suivra la justice. En effet, il n’est secret pour personne en Guinée que ces coalitions d’anciens prédateurs sont contre toute implication de la justice pour des crimes économiques et des crimes de sang.

Nous prévenons donc le CNRD et les partenaires de la Guinée qu’au sein des forces vives, il y a un autre bloc représentatif de l’opinion majoritaire du peuple de Guinée qui n’est ni d’accord avec le chronogramme du CNRD ni d’accord avec ces blocs d’anciens dirigeants du pays qui veulent conditionner le dialogue à l’abandon des actions judiciaires à leur encontre. La coalition pour une Transition Politique Apaisée en Guinée (CTPAG) dirigée par le leader SADIO BARRY fait partie de ce dernier bloc que les anciens prédateurs veulent écarter de la table du dialogue. Ce que les intéressés ne sont pas prêts d’accepter dans cette transition nationale de grande importance.

La réunion des 4, le samedi 10 septembre 2022

Au cours des débats, le RPG + alliés et L'ANAD de Cellou Dalein Diallo étaient paradoxalement en parfait accord. Une entente et harmonie troublante pour tous les participants à cette rencontre qui connaissent le bilan macabre, en vies humaines et biens détruits, que le régime RPG a fait au sein des rangs de l’UFDG. Mais les plus avertis savent que Cellou Dalein Diallo lui-même s'était plié aux conditions du RPG quand il les a invités à  son siège. De commun accord ils se sont convenus de  taire le problème de crimes de sang du régime d’Apha Condé afin qu’ils puissent travailler ensemble contre le CNRD et la CRIEF. Ainsi, le leader de l’UFDG aurait donné consigne aux représentants de sa coalition ANAD, de ne jamais ni réclamer ni soutenir une revendication de justice pour les crimes du passé.

Cependant, les délégués de l’ancienne mouvance ne voulaient pas, quant à eux, entendre parler du FNDC qui serait à l’origine de leur chute du pouvoir. Très vite, ils seront recadrés par le président du mouvement pour la solidarité et le développement (MSD), Docteur Abdoulaye Diallo dit "Ballal Koyin".

Sans passer par 4 chemins, le président du MSD a demandé la réciprocité vis-à-vis du RPG pour leurs crimes depuis 2010 : entre autres, le complot de l'eau empoisonnée au CHU Ignace Deen, quatre milliards de francs guinéens de marchandises de Peulhs détruits de Conakry à Siguiri, des Peulhs dépossédés de leurs biens, battus et tués à Banankoro, Kouroussa, Siguiri...

« Tout le monde fût étonné mêmes les hauts responsables de l'UFDG et de l'UFR présents à la réunion », dit notre témoin.

Le RPG se ressaisit et reçoit le soutien des autres participants pour que les responsables du RPG trouvent des termes conciliants avec le FNDC pour convaincre leur base du bien fondé d'être avec l'ennemi d'hier.

Quelques exemples de crimes du régime RPG de 2010 à 2020 au lien ci-dessous :

https://guineepresse.info/index.php/15-actualites-guineennes/466-alpha-conde-un-aveu-et-une-accusation-de-lourdes-consequences-futures-pour-le-colonel-et-sa-troupe

 

Ce que Cellou Dalein Diallo dit aujourd’hui du régime d’Alpha Condé à l’international : des éloges.

 

Propos d’un UFDGiste déçu de Cellou à Berlin le samedi 3 septembre 2022 :

Cliquer ici pour télécharger l'audio.

L’enseignement qu’il faut tirer de ces faits est qu’avec le RPG et l’UFDG, la justice et la démocratie ne sont pas pour demain en Guinée. Le CNRD aurait-il le courage de sauver notre pays de ces deux associations criminelles et complices ? Dans le cas contraire, les populations guinéennes sauraient elles prendre conscience du danger que ces deux partis représentent pour la Guinée et éviter de jeter le pays à nouveau dans leurs bras ?

 

Linda Bah,
GuineePresse.info


Imprimer   E-mail
27 septembre 2022
Le 5 septembre 2021, un vent d'espoir a soufflé sur la Guinée. Le serment pris par les nouvelles autorités consistant à faire désormais de la Justice la boussole de l'action publique, le ...
Bonjour chers compatriotes ! Le samedi 11 novembre 2017, je fus le principal artisan de la ...
Le moment arrive où le CNRD n’a pas d’autre choix que d’amorcer enfin le dialogue politique tant ...
Pour ceux qui ne savent pas, Watakoul était, dans les années 70-80, le roi des menteurs à Kankan. ...
Pour le faire sortir du pays et échapper à la justice, son médecin personnel, Dr. Kaba, a menti ...