Bienvenue sur GuineePresse.info
Google
 

Mis en fonction le 16.01.2008
Chercher dans GuineePresse.info :
Accueil
Actualité Opinion
Sport
Culture
Archives
Vie pratique
Forum
Accueil > Actualité > Interviews |Syndication rss Send to facebook Send to facebook twitt this Send to LinkedIn Send via email Print |Vendredi, 24 novembre 2017 18 : 42

Exclusif : Bangaly Traoré répond au micro de GuineePresse.Info


2013-02-26 22:33:38  

Nous l’avons interviewé le 15 février 2013, mais sa publication allait coïncider à la semaine des événements et manifestations politiques en Guinée. On a donc attendu pour que les lecteurs ne ratent pas cette interview très intéressante. En effet, M. Bangaly Traoré est un guinéen connu de tous ceux qui fréquentent le Net depuis des années. L’homme est resté constant et fidèle à la vérité et au combat démocratique, au combat pour la justice et un Etat de droit en Guinée. Il a dénoncé l’injustice au temps de Lansana Conté, il l’a dénoncée au temps de Dadis Camara, il la dénonce sous Alpha Condé aujourd’hui. GuineePresse lui a tendu le micro. Bonne lecture !

GP :
Bonjour M. Bangaly Traoré !

Bonjour M. Sadio Barry !

GP :
Depuis un bon temps, même si vous n’écrivez pas directement des articles, les Guinéens voient vos commentaires.  Vos interventions en tant que Guinéen ont toujours été d’une certaine ponctualité et d’une constance avec un esprit démocratique, prônant l’unité nationale et se battant sincèrement pour un Etat droit. Est-ce que vous pouvez vous présenter aujourd’hui à nos lecteurs s’il vous plait ?

Oui, je suis Bangaly Traoré. Je suis guinéen, informaticien de profession. J’ai quitté la Guinée depuis 1988 après avoir obtenu mon Bac et des évènements douloureux que j’ai connus (en juillet 1985). Il fallait que je reste en Guinée jusqu’à la libération de ma mère qui a fait 4 ans de prison politique au camp Alpha Yaya. Après sa libération, je suis sortie de la Guinée. Je suis parti d’abord à Lomé. J’ai fait une formation d’un an là-bas. L’actuel PM du Togo a été mon prof à l’institut d’informatique du Togo. De là-bas je suis venu aux USA pour approfondir ma formation. Donc pratiquement, je suis aux USA depuis 1991.

GP :
Excusez ! Vous dites  que votre maman a fait de la prison ?

Si ! Ma mère a été emprisonnée. Elle a été arrêtée lors des événements du 4 juillet 1985. Elle n’était même pas à Conakry. Elle était à Kankan. C’est à son retour à Kindia qu’elle a été arrêtée et directement conduite au camp Alpha Yaya. Elle a fait 4 ans en prison. Elle a été libérée le même jour que l’épouse de l’ancien président Sékou Touré, André Touré.

GP :
Votre mère était-elle fonctionnaire ou militaire ? Qu’est-ce qu’elle a fait pour être arrêtée ? On lui reprochait quoi ?

Non, elle ne sait même pas ni lire ni écrire et elle n’était pas à Conakry le jour de l’événement. Voyez-vous, c’est un problème qu’on ne peut pas expliquer. Il faut une conférence nationale en Guinée. Comment peut-on arrêter une femme ménagère pour un coup d’Etat militaire ? Ainsi, j’ai été obligé de rester à Conakry. Dès sa libération, j’ai quitté la Guinée.

GP :
Mais … Alors excusez-moi ! Vous nous amenez tout droit à la deuxième question qu’on a préparée. Vu ce que vous avez vécu, vu ce que votre maman qui a été, à n’en pas douter, une innocente qu’on a arrêté et séquestrée pour ce qu’on reproche à d’autres personnes, comment trouvez la situation politique actuelle de la Guinée et que dites-vous du procès en cours actuellement en Guinée (relatif au soi-disant coup du 19 juillet 2011) ?

Je vous remercie de l’opportunité ! Je suis écœuré et révolté. Il faut agir maintenant contre l’injuste qui a trop duré en Guinée. C’est d’ailleurs pour cela que certains jeunes compatriotes ont décidé de se donner la main afin de mettre en place un mouvement politique pour se battre dans ce sens, pour les victimes et contre l’injustice. Parce que le pays ne peut pas s’en sortir sans la justice. La paix n’est pas possible sans la justice. Rien de positif n’est possible dans un pays sans la justice. La manière dont les choses se passent actuellement en Guinée rappelle l’époque de la révolution pure et dure. On ne peut plus accepter le parti unique en Guinée. Il faut que ce pouvoir sache ça ! Nous, on est né sous la révolution. On a connu le parti unique. On a connu des pratiques du parti-Etat. Donc nous, nous sommes adultes aussi. Il faut que Alpha Condé sache que nous, notre génération ne peut pas accepter le parti-unique ou les pratiques révolutionnaires en Guinée. Il a eu le pouvoir par la grâce du multipartisme. Il faut qu’il respecte ce multipartisme et ses principes ! Tout le monde ne peut pas adhérer à son parti ! Nous, nous nous inscrivons dans l’opposition. L’injustice ne peut pas faire avancer le pays. Pour nous si Alpha venait au pouvoir on n’allait plus entendre parler de détenus politiques en Guinée. Mais avec lui on a l’impression que ce sont toujours les militaires qui sont au pouvoir. Prenez le cas de Resco Camara ! Il ne joue pas le rôle d’un gouverneur à Conakry mais celui d’un chef de milice. Ils sont en train de terroriser les gens. Les Tiégboro qui sont mis en cause dans les crimes contre l’humanité sont là encore à arrêter et torturer les Guinéens. C’est inacceptable ça ! Il faut qu’on se soulève contre cette situation révoltante en Guinée. On peut le faire démocratiquement, légalement et réussir.

GP :
Merci ! On reviendra sur le mouvement dont vous parlez. Parlons un peu d’abord de la situation actuelle au pays. Dans le procès actuel, il y a un vieux de 73 ans. Qui a été arrêté simplement parce qu’il a demandé aux gendarmes venus arrêter Baba Alimou Barry chez lui à 3 h du matin s’ils ont un mandat d’arrêt pour rentrer chez lui à une pareille heure ? Pour cette seule raison, on l’accuse de rébellion contre les forces de l’ordre et on l’arrête. Normalement, son cas n’est pas lié au problème du 19 juillet 2013. Cependant il se retrouve avec les prisonniers dudit coup et comparait avec eux dans ce procès. Bien que tout le monde a compris qu’Elhadj Boubacar Diallo n’a rien à avoir avec ledit coup. Même le  procureur a affirmé une fois qu’il n’a rien contre lui et que ce Monsieur est honnête. Alors les avocats de la défense ont demandé une mise en liberté provisoire pour ce vieil innocent qui croupit en prison depuis 2 ans. Ils ont plaidé que le vieux retourne au moins passer la nuit dans sa famille pour se remettre à la disposition des autorités la journée, en attendant la fin du procès. Mais le juge a finalement rejeté cela parce que, le même procureur et les avocats d’Alpha Condé s’y sont opposés ! Elhadj Boubacar Diallo reste détenu contre le droit, contre la raison et contre toute valeur humaine. Le juge n’a pas eu le courage d’accéder à la demande de cet innocent et vieille personne de plus de 70 ans. Alors, selon vous, est-ce qu’on peut attendre encore quelque chose de positif, un jugement équitable avec cette cour et ce même juge qui est incapable de prononcer le droit évident ?

Monsieur Sadio, merci pour cette question ! Vous savez vous-même que le président Alpha Condé en personne a dit que la justice guinéenne ne fonctionne pas correctement. Le président de la République a reconnu que la justice ne fonctionne pas en Guinée. Si on approfondit un peu ces problèmes de complot en Guinée, on constate des pratiques anormales dans ce pays. Moi par exemple, j’avais 18 ans le 4 juillet 85. On m’a arrêté et envoyé au camp Alpha Yaya et au PM3. On m’a fait passer devant la commission d’enquête. Le ministre Hervé Bangoura lui-même vient m’interroger. Ils ont exigé que je donne les noms des militaires et de tous les hauts cadres qui venaient chez nous. J’ai répondu "Facinet Touré". Parce qu’il était là-bas tous les jours. Il était très proche de mon père.

A partir du moment où on envoie les gens en prison, on les terrorise et on les torture pour leur faire avouer ou dire des choses, il n’y a pas de justice. Ce n’est pas une justice ça, Alpha Condé lui-même le sait. Le 4 juillet, j’ai été arrêté. On a fait 3 jours au PM3 sans manger et on était en slip, des officiers et moi. On était ensemble. Trois jours durant, on n’a pas mangé. Après, on nous amène devant une commission pour nous montrer des choses qu’on ne connait même pas. Je connais ces pratiques-là.

Comment peut-on avoir des choses pareilles avec Alpha Condé qui a fait 50 ans en Europe ?

Rappelez-vous de l’ex-ministre de la communication de Dadis, Chérif ! Il a dit dans une de ses interviews que Socrate lui a demandé s’il est Guinéen. Jusqu’à présent on parle de Socrate. Ce Socrate fait partie des gens qui ont éliminé des tas de personnes en Guinée. Pour nous, avec l’arrivée d’Alpha Condé au pouvoir, tous ces gens-là n’allaient plus être sur la scène politique ou sécuritaire du pays. Mais on voit les mêmes criminels du passé arrêter et torturer les gens. Il faut qu’Alpha Condé sache qu’il y a désormais une opposition démocratique qui est là. On ne peut plus accepter les pratiques d’avant. Arrêter les gens arbitrairement, les emprisonner, leur priver de nourriture et faire signer ce qu’ils ne savent pas ! Ces pratiques-là ne datent pas d’aujourd’hui.  Avant, c’était les commissions d’enquête, commission d’exécution, commissions révolutionnaires etc. qui se réunissent et décident de liquider des gens. Maintenant que cela n’est plus possible pour eux, les Sékou Resco vont en prison pour maltraiter les gens. C’est une honte ! C’est révoltant ! Il faut qu’Alpha Condé sache que ce qu’il fait est une honte pour notre pays. Ce n’est pas comme ça que fonctionne un pays démocratique. On connait le Sénégal. Là-bas ces choses ne se passeront pas. Sékou Resco n’est plus gouverneur. Il est devenu un chef de milice. Les Tiégboro aussi. Il faut qu’Alpha sache que ce qu’il veut ne peut pas marcher. S’il a un programme politique, qu’il le mette en application. Mais les intimidations et prendre ceux qui ne sont pas avec lui pour des ennemis, ce n’est pas comme ça dans une démocratie. La Guinée est notre pays à nous tous. Il est le président de la République. Donc qu’il cesse de se comporter comme le président d’un clan.

Il aime parler de réconciliation. Est-ce qu’Alpha Condé a une fois reçu des victimes ou leur association en Guinée ? Non !  Merci à la Presse guinéenne grâce à laquelle on suit tout ce qui se passe ! Pourquoi demander la réconciliation aux politiciens ? Le problème, c’est entre l’Etat et ses victimes. Mais Alpha Condé, au lieu de venir arranger, c’est des clans qui le prennent en otage. On vit la même chose comme dans le passé. Pas de changement. Il n’y a aucun changement.

GP :
Venons-en au Mouvement pour la Justice et la Démocratie. Pouvez-vous nous dire, quelle est la motivation qui vous a poussé dans cette initiative ?

J’ai décidé de m’engager dans le MJD, parce que c’est un mouvement qui peut réunir les jeunes et Guinéens de tous les bords sans distinction ethnique ni régionale ni religieuse. C’est une opportunité de réunir les Guinéens sans autre considération que le combat et la solidarité pour la justice. Ce mouvement peut satisfaire la population parce que c’est pour elle qu’il entend se battre. Nous voulons être, si pas plus, au moins comme le Sénégal. Nous voulons amener l’Etat à jouer son rôle et à respecter les citoyens et mettre fin à l’ethnocentrisme. Ce mouvement pourra changer la mentalité des Guinéens.  Ce mouvement montrera et fera comprendre que la manière dont les anciens ont géré le pays, ce n’est pas comme ça qu’on sert un peuple. Il fera comprendre que la façon dont Alpha Condé est en train de faire, ce n’est pas comme ça qu’on gère un Etat. On revit dans le passé. Ce mouvement veut proposer quelque chose de nouveau. Si Alpha nous laisse agir et quand nous aurons circulé et pris contact avec la population, il y aura quelque chose de positif pour le peuple de Guinée.

GP :
Quand  on vous entend parler, on a l’impression que vos actions sont conditionnées par l’accord d’Alpha Condé. Est-ce que nous vous comprenons bien ?

Non, je parle du respect de nos droits, de notre sécurité de pouvoir circuler en Guinée. Soyons réalistes ! Alpha n’ose pas toucher à Cellou, Sidiya ou Kouyaté. Parce que ces gens sont connus au niveau des diplomates et des institutions internationales. Par contre il peut facilement s’attaquer à nous si nous partons en Guinée pour travailler sur le terrain. Avec les Sékou Resco, les Socrates, les Tiégboro et tous les criminels que l’on connait avec Alpha aujourd’hui,  le danger est là pour nous. Tant que ces criminels sévissent en Guinée, il n’y aura pas de sécurité pour le peuple, encore moins pour des hommes critiques. Il faut que la communauté internationale sache cela. Les prisons sont pleines d’innocents. Alpha Condé a fait 53 ans à l’extérieur avant de rentrer en Guinée, par peur pour sa sécurité. Pourtant, avec Alpha c’est pire qu’avant. Les prisons sont pleines de personnes arrêtées pour leur militantisme ou appartenance politique. Est-ce que les leaders politiques ont une fois appelé à manifester pour obtenir la liberté de ces innocents ? Cela ne va donc jamais changer parce qu’il n’y a pas d’opposition face aux arrestations et détensions arbitraires.

GP :
C’est vrai, l’opposition n’a jamais manifesté du sérieux quand il s’agit de la vie ou de la liberté de leurs militants. Mais quand il est question d’élections et de postes à partager, là ils sont tout de suite prêts à manifester et demander à la population de descendre dans la rue. Vous ne pensez pas que pour qu’il y ait la sécurité en Guinée, il faut que les Resco, Tiégboro et autres grands criminels indexé même par la communauté internationale soient balayés de l’administration et de toute responsabilité en Guinée ? Ne pensez-vous pas que pour qu’il y ait changement et sécurité, il faudrait que les partis et la société civile se levent pour contraindre les gouvernants à respecter le peuple et la loi ?

Bien sûr, c’est ça d’ailleurs la cause fondamentale de la création de notre mouvement pour la justice et la démocratie. C’est pour exiger ce que l’opposition actuelle est incapable de demander, dénoncer ce qu’elle est incapable de critiquer et faire reculer le pouvoir là où l’opposition actuelle cherche à collaborer malgré la violation de la loi.

On ne doit pas être dans l’opposition pour pouvoir seulement aller aux élections. On doit s’opposer à tout ce qui ne se doit pas, dénoncer tout ce qui ne va pas bien.

On entend chaque fois que l’argent est rentré. Comment et où, aucun opposant ne sait. Ce n’est pas normal. Le gouvernement ne communique pas, l’opposition ne demande pas. On entend parler des millions par-ci par-là, mais le peuple est dans la misère.

Allez voir dans les hôpitaux en Guinée ! C’est pitoyable !  Il faut partir voir comment les familles vivent aujourd’hui en Guinée ! C’est pitoyable ! Aucun opposant ne va parler de ça, parce qu’ils savent qu’ils en sont les coupables. Ils sont en parti responsables de la misère d’aujourd’hui.

Ce mouvement pour la justice veut un changement réel. Il faut montrer au peuple de Guinée qu’il y a des patriotes qui peuvent faire autrement.

Il faut partir au Sénégal ! Tous les patients dans les hôpitaux sénégalais sont des Guinéens. Même le ministre Christian Sow, quand il a fait l’accident, c’est au Sénégal qu’il est allé se faire soigner. Il m’a trouvé là-bas. C’est honteux.

Alpha Condé doit savoir que s’il voulait la paix, il ne devrait pas faire la promotion des criminels à Conakry. La CPI a établi un rapport où les Dadis, Tiégboro, Marcel, Toumba, Pivi sont nommément cités comme coupables de crimes contre l’humanité. Comment ces gens peuvent-ils continuer leurs actions jusqu’à maintenant en Guinée ? Où est la justice ? Où est la justice ? On va jusqu’à amener des handicapés à la TV prétendant qu’ils font un coup d’Etat. Quand même ! Où sommes-nous ? Où va la Guinée ?

Je dirai que pour que la Guinée retrouve le bon chemin, il faut que les Guinéens soutiennent massivement ce mouvement pour la justice et la démocratie. Merci GuineePresse.info !

GP :
Cela pouvait être le dernier mot, mais est-ce que vous avez autre chose à adresser à nos lecteurs ?

Je dirai courage, solidarité et unité à mes compatriotes, parce que sans le courage et la solidarité, rien n’est passible dans un pays. La Guinée est la terre de nos ancêtres à nous tous. Là-bas on doit s’exprimer et se battre pour ses droits. Je prie mes compatriotes du monde entier, de se donner la main pour qu’ensemble, on mette fin à l’injustice dans notre pays.

Enfin, je vous remercie GuineePresse ! Que Dieu bénisse la Guinée !


 

9 commentaire(s) || Écrire un commentaire

Revenir en haut de la page


VOS COMMENTAIRES

Th.Hamidou Barry USA27/02/2013 01:03:37
Merci Mr Traore et du Courage...J adhere totalement a votre vision...et rester dans l'ethique du combat.une Excellente interview de GuineePresse. Good Job!
sdy27/02/2013 01:37:51
l'avent dernière question est bonne<br />
la réponse est juste................
loopy27/02/2013 02:30:04
bel interview d mr TRAORE pr MJD.
BRAVO Guinee pressinfo
Que dieu benisse mon beau pays la Guinée!!!......
Atika27/02/2013 02:35:19
C'est un bon interview. Félicitation à Bangaly Traoré et il doit être encouragé.
Camara D27/02/2013 08:17:15
Je vois pourquoi Mr Traore se bat pour la justice.Oui il faut se battre contre l'injustice.En guinee il n'est pas rare de voir des gens en prison sans aucune preuve de culpabilite.Il faut que MJD que se bat pourqu'a chaque fois qu'innocent passe plus de 24h en prison soit dedommage et en plus accelerer la presentation des suspects a un juge dans les 24h.
Kadiatou Bah27/02/2013 09:56:44
Je suis entièrement d'accord avec vous que ce Monsieur Bangaly Traoré est un vrai démocrate guinéen. Il est un rare produit-exception de la Haute Guinée qui ne manifeste aucun signe de contamination de l'épidémie angbansannée. Comme quoi il n'y a pas que de mauvais malinkés en guinée même s'il est plus rare de les rencontrer que de gagner au loto. Je suis optimiste pour ce mouvement MJD. Pour vu qu'il ne laisse pas des espions et émissaire du PD s'y infiltrer.
Amara Lamine Bangoura27/02/2013 15:52:30
Superbe interview a batton rompu avec Petit Ben.Decidement,Alpha nous a fait regretter Conte en un laps temps tres court.En effet,la desullision et le desenchantement sont a la hauteur des sentiments d'optimisme beat ayant marques l'avenement controverse du professseur au trone.La quasi-reminiscence de certaines pratiques retrogrades et deshumanisantes,telles les cas d'arrestations arbitraires ,extorsion d'aveux sous la torture,le tout dans une ambiance folle de suspicion generalisee et de delation grotesque.Perche du haut de son piedestral ,ne parlant ni la langue,encore moins le language des masses,ignorant les contigences locales et les aspirations prioritaires de nos concitoyens,le President gouverne par coup dedecret successif.L'impunite demeurant la quintessence du sempiternel mal Guineen,la tenue d'une conference debat de type verite-pardon-reconciliation,ou les commanditaires et les tortionnaires devront d'abord, a travers un mea-culpa exprimer des remords suite aux crimes commis, se repentir ensuite a travers une demande sollenelle de pardon aux familles eplorees.En fin,il faudra proceder a la rehabilitation de la memoire souillee des victimes inoncentes.En dernier ressort,je souscris et adhere sans reserve aux nobles ideauxdu MJD,qui,a mon sens,mettra un terme definitif a la caporalisation des mouvements sociaux et l'infeodation de la jeunesse aux predateurs et autres sangsus reconvertis en leaders politique opportunistes,demagogues ,depourvus de vision,eternellement predisposes a perpetuer des interets egoistes individuel en affamant d'avantage le bas peuple.La Guinee est a la croisee des chemin,le salut reside incontestablement en l'avenement d'une nouvelle generation de cadres integres et competents,animes par l'ultime desir de rompre avec le paradoxe de pays riche aux habitants miserables,car, loin d'etre une fatalite.La bonne gouvernance a travers une democratie inclusive animee par de nouveaux acteurs politiques aux antipodes de l'oligarchie mafieuse des anciens premiers cleptomanes ainsi que de l'actuelle mouvance sclerosee,caracterisee par un deficit incommensurable de cadres aptes et soumise aux desideratas de coordinations regionales pyromanes regies par un nepotisme a couper le souffle...Bien a tous!ALB-Birmingam,AL-USA>
Hawa Bah27/02/2013 16:34:15
Je savais que guineepresse fait bien ses interviews. Le lecteur se voit valablement représenté dans les questions. Mais Monsieur Traoré est la grande revélation dans cette interview. Il sait parler et bien argumenter, mais surtout il y a une sincèrité dans ses propos. Je lui dit bravo et je l'encourage avec son équipe à laquelle moi je fait grandement confiance.

En Guinée, notre pays qui est africain et musulman est devenu plus inhumain et sans morale avec le régime raciste angbansanné que des sociétés non musulmanes. Dans toutes les sociétés civilisées, même les coupables âgés de plus de 65 ans bénéficient des mesures sociales de la part de la justice. Que le parti visé à travers cet homme ne lève pas le petit doigt contre cela ne m'étonne pas.
Ibrahima227/02/2013 19:41:53
C`est a des ETRES pareils qu il faut
toujours donner la parole.
Mon frere Traore m`a donner l`espoir de
vivre. Si seulement si 30% de la population guineenne raisonnait comme vous
...,la Guinee allait etre un ETAT.
Spécial
 19/04/16: Chine - Europe : la guerre de l’acier a commencé. En Guinée, nous subissons le plus mauvais des présidents et les plus déshonorables des Parlementaires africains !
 16/12/15: Alpha Condé, le RPG et la culture de violence en Guinée.
 26/12/13: Guinée : un pays qui a besoin d’une opposition.
 28/11/13: Cellou Dalein, Sadio Barry et Diallo Sadakaadji: il est temps de briser le silence.
 02/07/13: Sadio Barry: un combat politique en passe d’être gagné en Allemagne !

 Lire plus d'articles...
Editorial
 31/03/15: François Louncény Fall : la honte nationale des Guinéens !
 11/03/15: Guinée : après les menaces des opposants, Alpha Condé et la Ceni leur font le doigt !
 19/02/15: Conakry: île de toutes les opportunités pour Alpha Condé et la mafia étrangère qui le soutient.
 07/08/14: Alpha Condé : l’erreur historique des Guinéens.
 04/02/14: Guinée: la presse censurée à Labé, mais paradoxalement pas par le pouvoir !

 Lire plus d'articles...
Analyse
 22/11/17: Africa Midi: Emission spéciale sur la question d’esclavages d’Africains en Libye (mercredi 22/11/17 à 20 GMT)
 20/11/17: Alpha Condé aux abois pour un 3è mandat.
 19/11/17: Décès de El-Hadj Oumar Doungou Barry - Déclaration de la coordination nationale des fulbé et Haalipular de Guinée.
 14/11/17: Déficit de démocratie en Guinée – Sommes-nous tous coupables et responsables ?
 14/11/17: La radio Africa Midi a reçu samedi, 11.11.17, Mohamed Mara, journaliste à Espace Fm Guinée.

 Lire plus d'articles...
Interviews
 31/10/16: Guinée : grande interview de Sadio Barry dans le journal Sanakou
 22/07/15: Interviews de Sadio Barry dans Echos de Guinée.
 14/06/15: Emissions du 7 au 11 juin 2015 avec Bashir Bah et Sadio Barry : les audio sont disponibles.
 25/01/15: L’artiste guinéen Elie Kamano dans le journal lefaso.net
 27/02/14: Entretien avec le jeune leader guinéen Mohamed Lamine Kaba, Président du parti FIDEL

 Lire plus d'articles...
Dossiers
 21/06/16: Sadio Barry : « J’accuse Alpha Condé, la justice guinéenne, Fatou Bensouda et sa CPI pour les tueries et pillages enregistrés à Mali Yemberen le vendredi 17.06.2016 »
 03/04/14: Cellou Dalein et l’UFDG
 17/02/14: GPP FM Fouta de Labé : Alpha Boubacar Bah et Laly Diallo de l’UFDG en opposition à Sadio Barry
 28/01/14: Guinée : Alpha Condé est-il encore crédible pour parler des audits de 2011 ?
 09/01/14: Cellou Dalein Diallo, le Président Responsable Suprême des Peuls ?

 Lire plus d'articles...
Exclusif
 13/12/13: Un conseil d’ami à Elhadj Cellou Dalein Diallo, leader de l’opposition guinéenne
 01/10/13: Législatives 2013 en Guinée: l'UE confirme le bilan de la journée électorale dressé par guineepresse.info en tous ses points.
 09/09/13: Guinée: des élections bâclées malgré trois ans de retard et risques sérieux de violences ethniques
 01/08/13: Guinée: quelles sont les véritables motivations de Mansour Kaba ?
 17/07/13: Bakary Fofana: l’irresponsable "cheveux blanc" de la Guinée !

 Lire plus d'articles...
Autres infos
 
 
Cours des dévises
 1 euro = 9350 FG +1.63%
 1 dollar = 6977 FG -3.1%
 1 yuan = 400 FG +0.00%
 1 livre = 10500 FG +1.25%
06/02/13 02 : 02
Articles marqués
 30/05/16: Manifeste de Sadio Barry sur la crise sociopolitique en Guinée
 22/04/16: Guinée: les confessions d’un voleur de la République !
 28/02/16: Cellou Dalein ou l’enfant gâté du Fouta et Bah Oury le malchanceux.
 25/11/15: Sadio Barry, au sujet de la foi.
 01/03/15: Guinée: qui trompe le peuple, le pouvoir ou l’opposition ?

 Lire plus d'articles...
 
 
Multimédia
 
Gaetan Mootoo d'Amnesty international, sur les massacre et viols du 28 septembre en Guinée

Par Christophe Boisbouvier

« Les tortionnaires ont franchi une étape inimaginable. Des militaires déchiraient les vêtements des femmes avec une telle violence, parfois avec des couteaux ou la baïonnette, les violant en public. C'était la barbarie dans toute son horreur ».
SOURCE : RFI

 
RTG news (journal TV)
 
Médias
le Jour
IvoirNews
mediapart
Hafianews
togoforum
fereguinee
Guineeweb
ActuGuinée
tamsirnews
Guineeview
Guinée libre
Guineenews
Guinee infos
Guineevision
oumarou.net
aminata.com
Timbi Madina
afriquemplois
Guinea Forum
africatime.com
InfoGuinee.net
guinee224.com
Haal-Pular.com
guineeweb.info
Le Guepard.net
Africabox Music
Guinee nouvelle
Euro Guinée e.V
Guineeinformation
Site en langue Pular
Les Ondes de Guinée
Camp Boiro Memorial
Mondial Communication
Soc.culture.guinea-conakry
 
 
 
 
 

Radio Mussidal Halipular

Radio MH
 
 
 
 

L’intervention du Président de la Coordination Nationale Haalipular de Guinée, Elhadj Saikou Yaya Barry, relative aux crimes ethniques dont Waymark est complice en Guinée:

Elhadj Saikou Yaya Barry

 
 


ITEEV Aachen import/export:

Agence d’import/export des produits et équipements informatiques et industriels, des véhicules et engins de tout genre, de l’Allemagne pour toutes les directions, en particulier l’Afrique:

www.iteev-aachen.com

 
 


Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): le parti d'avenir.

Ci-dessous, vous trouverez la fiche d'inscription (adhésion) et de soutien au parti en fichier PDF. Les données des personnes membres ou contributeurs resteront strictement confidentielles et accessibles uniquement à l'administration restreinte du parti pour la comptabilité et la mise en place d'un répertoire de cadres et personnes ressources du parti en fonction de leurs professions et compétences, à toutes fins utiles.

Les fiches remplies peuvent être remises à un bureau du parti ou scannées et transféré à la direction du parti aux adresses suivantes:

1- Mail Compta : bag.compta@protonmail.com     pour des payements, cotisations ou dons.

2- Mail Général : bag.guinee@protonmail.com      pour adhésion ou modification de données personnelles existentes.

Fiche d'adhésion au parti

Fiche de cotisation et de soutien au parti B.A.G

Affiche du B.A.G en Guinée

 
Lire le préambule du BAG !
 
Suivre l'évolution du parti B.A.G !
 
Débat du 09.09.2016 – JaquesRogerShow vs Sadio Barry, le leader du Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG): l’audio est disponible
 
Débat du 18.9.16 - Hafianews vs Sadio Barry du BAG : l’audio est disponible
 
 
©2007-2008 Guineepresse.info
|Webmaster
|Sitemap
|Qui sommes nous?
|Forum
|Archives
|Mentions légales
|Aide et remarques